Jutra: Louis Cyr, le plus fort

  • Antoine Bertrand a remporté le prix du Meilleur acteur pour son rôle dans Louis Cyr. Il a fait un touchant hommage à Louis Cyr et a salué sa mère. (PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, LA PRESSE)

    Plein écran

    Antoine Bertrand a remporté le prix du Meilleur acteur pour son rôle dans Louis Cyr. Il a fait un touchant hommage à Louis Cyr et a salué sa mère.

    PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, LA PRESSE

  • 1 / 13
  • Pierrette Robitaille a été sacrée Meilleure actrice pour Vic + Flo ont vu un ours. (PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, LA PRESSE)

    Plein écran

    Pierrette Robitaille a été sacrée Meilleure actrice pour Vic + Flo ont vu un ours.

    PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, LA PRESSE

  • 2 / 13
  • La trappe a failli faire une victime lors de la remise du dernier prix de la soirée. La comédienne Rose-Maïté Erkoreka est retenue à quelques centimètres de la trappe pendant le discours du producteur de Louis Cyr, Christian Larouche. (PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, LA PRESSE)

    Plein écran

    La trappe a failli faire une victime lors de la remise du dernier prix de la soirée. La comédienne Rose-Maïté Erkoreka est retenue à quelques centimètres de la trappe pendant le discours du producteur de Louis Cyr, Christian Larouche.

    PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, LA PRESSE

  • 3 / 13
  • Le prix de la Meilleure direction de la photographie a été remis à Michel La Veaux pour Le démantèlement. (PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, LA PRESSE)

    Plein écran

    Le prix de la Meilleure direction de la photographie a été remis à Michel La Veaux pour Le démantèlement.

    PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, LA PRESSE

  • 4 / 13
  • Le Prix Jutra-Hommage 2014 a été décerné à la comédienne, scénariste et réalisatrice Micheline Lanctôt. (PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, LA PRESSE)

    Plein écran

    Le Prix Jutra-Hommage 2014 a été décerné à la comédienne, scénariste et réalisatrice Micheline Lanctôt.

    PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, LA PRESSE

  • 5 / 13
  • Le réalisateur Ted Kotcheff était présent pour remettre le Jutra à Micheline Lanctôt (PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, LA PRESSE)

    Plein écran

    Le réalisateur Ted Kotcheff était présent pour remettre le Jutra à Micheline Lanctôt

    PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, LA PRESSE

  • 6 / 13
  • Patrick Huard a rendu un hommage sincère au regard «perçant, intelligent» de Micheline Lanctôt. (PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, LA PRESSE)

    Plein écran

    Patrick Huard a rendu un hommage sincère au regard «perçant, intelligent» de Micheline Lanctôt.

    PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, LA PRESSE

  • 7 / 13
  • L'actrice et dorénavant réalisatrice Monia Chokri a été récompensée pour son court métrage de fiction Quelqu'un d'extraordinaire. (PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, LA PRESSE)

    Plein écran

    L'actrice et dorénavant réalisatrice Monia Chokri a été récompensée pour son court métrage de fiction Quelqu'un d'extraordinaire.

    PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, LA PRESSE

  • 8 / 13
  • Un numéro inspiré du film Louis Cyr. (PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, LA PRESSE)

    Plein écran

    Un numéro inspiré du film Louis Cyr.

    PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, LA PRESSE

  • 9 / 13
  • Louise Archambault reçoit le prix du Meilleur scénario pour Gabrielle. L'auteur Claude Robinson lui a remis le trophée. Elle a ensuite remporté le prix pour la Meilleure réalisation pour le même film. (PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, LA PRESSE)

    Plein écran

    Louise Archambault reçoit le prix du Meilleur scénario pour Gabrielle. L'auteur Claude Robinson lui a remis le trophée. Elle a ensuite remporté le prix pour la Meilleure réalisation pour le même film.

    PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, LA PRESSE

  • 10 / 13
  • Le Jutra de la Meilleure actrice de soutien va à Mélissa Désormeaux-Poulin (PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, LA PRESSE)

    Plein écran

    Le Jutra de la Meilleure actrice de soutien va à Mélissa Désormeaux-Poulin

    PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, LA PRESSE

  • 11 / 13
  • Le Jutra du meilleur acteur de soutien va à Guillaume Cyr (PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, LA PRESSE)

    Plein écran

    Le Jutra du meilleur acteur de soutien va à Guillaume Cyr

    PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, LA PRESSE

  • 12 / 13
  • Les animateurs de la soirée, Pénélope McQuade et Laurent Paquin (PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, LA PRESSE)

    Plein écran

    Les animateurs de la soirée, Pénélope McQuade et Laurent Paquin

    PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, LA PRESSE

  • 13 / 13

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Louis Cyr: l'homme le plus fort du monde a remporté neuf prix, dont ceux du meilleur film et du meilleur acteur pour Antoine Bertrand, hier, à l'occasion de la 16e Soirée des Jutra. En plébiscitant le film biographique de Daniel Roby, le milieu du cinéma québécois a choisi de saluer le cinéma populaire de qualité, en cette période de faible fréquentation des salles de cinéma.

Louis Cyr a encore été le plus fort. Le film biographique de Daniel Roby a remporté neuf prix, dont ceux du meilleur film et du meilleur acteur pour Antoine Bertrand, hier, à l'occasion de la 16e Soirée des Jutra, diffusée en direct du Monument-National.

Le champion de la dernière année au box-office québécois était en lice dans 11 catégories, en plus de celle du Billet d'or. Il n'était pas pour autant donné favori. On s'attendait à ce que Louis Cyr: l'homme le plus fort du monde rafle la plupart des récompenses dans les catégories techniques, mais sa consécration comme film de l'année en a surpris plusieurs, en cette année où la compétition était particulièrement relevée.

La plupart des observateurs voyaient plutôt Gabrielle être récompensé par le plus prestigieux des prix Jutra en fin de soirée, hier. D'autant plus que l'auteure-cinéaste Louise Archambault, lauréate des prix de la meilleure réalisation et du meilleur scénario, semblait se diriger vers un triplé dans les catégories de pointe (c'est souvent le cas dans ce genre de cérémonie).

«On m'a fait confiance, on a cru en mes acteurs-chanteurs qui, à mon avis, n'ont rien d'ordinaire», a déclaré Louise Archambault en recevant le prix de la meilleure réalisation. Gabrielle, sacré meilleur film au gala des prix Écrans canadiens il y a une quinzaine, a remporté quatre des six prix pour lesquels il concourait, dont celui du meilleur montage (Richard Comeau) et du film s'étant le plus illustré à l'extérieur du Québec. Une récolte très honorable.

Il s'en est fallu de peu pour que Le démantèlement de Sébastien Pilote, un autre favori, ne reparte de la soirée Gros-Jean comme devant. N'eût été le Jutra de la meilleure direction photo remis au très méritant Michel La Veaux, ce très beau film, lumineux et mélancolique, aurait été complètement écarté du tableau des lauréats. À la surprise générale.

En raison de son prix du meilleur acteur aux prix Écrans canadiens, plusieurs donnaient déjà le Jutra du meilleur acteur au grand Gabriel Arcand. C'est plutôt Antoine Bertrand qui l'a reçu pour Louis Cyr. Une surprise, certes, mais un choix tout à fait justifié dans la catégorie la plus relevée du gala.

Antoine Bertrand s'est surpassé dans le rôle de ce fils de cultivateur canadien-français expatrié à Lowell, au Massachusetts, devenu «l'homme le plus fort du monde». Bertrand, pleinement investi dans cette composition subtile, a traduit à la fois la détermination, l'ambition, l'arrogance et les péchés d'orgueil de ce héros canadien-français mythique.

«Merci au public, qui a fait de ce film-là un film gagnant avant même que la cérémonie débute ce soir!», a-t-il dit en acceptant son prix, très ému et émouvant.

Louis Cyr a raflé tous les prix d'interprétation masculine, Guillaume Cyr remportant le Jutra du meilleur acteur de soutien pour son personnage d'Horace Barré, ami et fidèle second de Cyr. Un prix tout aussi mérité. «Ça s'appelle le cinéma québécois; ça s'appelle pas le DVD québécois», a dit l'acteur, en allant cueillir son prix et en appelant les gens à fréquenter davantage les salles.

Saluer le cinéma populaire

En plébiscitant Louis Cyr, le milieu du cinéma québécois a choisi de saluer le cinéma populaire de qualité. Le film habile et efficace de Daniel Roby (Funkytown) donne la pleine mesure d'une figure légendaire de notre patrimoine national. Il reste que le scénario, signé Sylvain Guy (Liste noire), n'est pas sans faiblesses, avec quelques ressorts dramatiques convenus et un ton qui tend par moments vers l'eau de rose. Il ne comptait d'ailleurs pas parmi les finalistes au Jutra.

Louis Cyr: l'homme le plus fort du monde a-t-il profité des faveurs d'électeurs du milieu du cinéma qui voient - avec raison - d'un très bon oeil la réussite d'un film populaire, en cette période où la fréquentation en salle du cinéma québécois est au plus bas? La question se pose.

On peut estimer, comme moi, que Gabrielle et Le démantèlement constituent des propositions artistiques plus fortes, il reste que le sacre de Louis Cyr n'a rien de déshonorant.

Son raz-de-marée dans les catégories techniques était attendu. Meilleure direction artistique (Michel Proulx, Marc Ricard), meilleurs costumes (Carmen Alie), meilleure coiffure (Martin Lapointe), meilleur maquillage (Nathalie Trépanier), meilleur son (Stéphane Bergeron, Martin Pinsonnault, Simon Poudrette). Seul le prix de la meilleure direction de la photographie lui a échappé, au profit du Démantèlement, le grand oublié de la soirée.

Le Jutra de la meilleure actrice a par ailleurs récompensé Pierrette Robitaille, formidable dans Vic + Flo ont vu un ours de Denis Côté, dans un contre-emploi saisissant d'ex-détenue qui tente de se réintégrer en société. Le prix de la meilleure actrice de soutien a quant à lui été remis à Mélissa Désormeaux-Poulin, extrêmement juste dans Gabrielle, le représentant du Canada cette année dans la course à l'Oscar du meilleur film en langue étrangère.

Marie-Geneviève Chabot a remporté le Jutra du meilleur long métrage documentaire grâce à En attendant le printemps, sur d'anciens mineurs du nord du Québec. Le très inspiré court métrage de Monia Chokri, Quelqu'un d'extraordinaire, a remporté le Jutra du meilleur court ou moyen métrage de fiction. Le film, salué à l'étranger, met en vedette la crème des jeunes actrices québécoises du moment: Magalie Lépine Blondeau, Marilyn Castonguay, Anne-Élisabeth Bossé, Émilie Bibeau, Laurence Leboeuf, Évelyne Brochu, Sophie Cadieux.

>>> Découvrez les vedettes québécoises sur le tapis rouge

Liste des récipiendaires

Meilleur film

Louis Cyr : l'homme le plus fort du monde

Meilleure actrice

Pierrette Robitaile (Vic+Flo ont vu un ours)

Meilleur acteur

Antoine Bertrand (Louis Cyr : l'homme le plus fort du monde)

Meilleure réalisation

Louise Archambault (Gabrielle)

Meilleure direction de la direction de la photographie

Michel La Veaux (Le démantèlement)

Meilleur son

Stéphane Bergeron, Martin Pinsonnault, Simon Poudrette (Louis Cyr : l'homme le plus fort du monde)

Meilleur long métrage documentaire

En attendant le printemps

Meilleure musique

Ramachandra Borcar (Roche papier ciseaux)

Meilleur court ou moyen métrage d'animation

Le courant faible de la rivière

Meilleur court ou moyen métrage de fiction

Quelqu'un d'extraordinaire

Meilleur montage

Richard Comeau (Gabrielle)

Meilleur scénario

Louise Archambault (Gabrielle)

Jutra du billet d'or

Louis Cyr : l'homme le plus fort du monde

Meilleurs costumes

Carmen Alie (Louis Cyr : l'homme le plus fort du monde)

Meilleure direction artistique

Louis Cyr : l'homme le plus fort du monde

Meilleure actrice de soutien

Mélissa Désormeaux-Poulin (Gabrielle)

Film s'étant le plus illustré à l'extérieur du Québec

Gabrielle

Meilleur acteur de soutien

Guillaume Cyr (Louis Cyr : l'homme le plus fort du monde)

Consultez la liste des nominations




À découvrir sur LaPresse.ca

  • Notre couverture en direct de la 16e soirée des Jutra

    Clavardage

    Notre couverture en direct de la 16e soirée des Jutra

    Relisez notre couverture en direct de la 16e soirée des Jutra avec nos journalistes Marc Cassivi, Marc-André Lussier, Hugo Dumas et Richard Therrien. »

  • Hugo Dumas | Box-office maigrelet, gala frisquet

    Hugo Dumas

    Box-office maigrelet, gala frisquet

    Les cinéphiles ont boudé les productions québécoises en 2013. Les convaincre de se brancher sur une fête qui célèbre le meilleur de ce qu'ils n'ont... »

  • Marc Cassivi | L'étranger

    Marc Cassivi

    L'étranger

    Ce n'était pas un mauvais flash. Inviter des acteurs hollywoodiens à témoigner du savoir-faire et du talent des cinéastes québécois, en cette année... »

publicité

publicité

Les plus populaires : Cinéma

Tous les plus populaires de la section Cinéma
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer