Xavier Dolan et Niels Schneider récompensés aux César

  • Meilleure réalisation: Xavier Dolan, pour son film <em>Juste la fin du monde</em>. (Photo Philippe Wojazer, REUTERS)

    Plein écran

    Meilleure réalisation: Xavier Dolan, pour son film Juste la fin du monde.

    Photo Philippe Wojazer, REUTERS

  • 1 / 8
  • Meilleur espoir masculin: Niels Schneider, pour son rôle dans le film <em>Diamant Noir</em> d'Arthur Harari. (Photo Philippe Wojazer, REUTERS)

    Plein écran

    Meilleur espoir masculin: Niels Schneider, pour son rôle dans le film Diamant Noir d'Arthur Harari.

    Photo Philippe Wojazer, REUTERS

  • 2 / 8
  • Un César d'honneur a été remis à Jean-Paul Belmondo. (Photo Philippe Wojazer, REUTERS)

    Plein écran

    Un César d'honneur a été remis à Jean-Paul Belmondo.

    Photo Philippe Wojazer, REUTERS

  • 3 / 8
  • Le meilleur court-métrage: <em>Maman(s)</em>, de Maimouna Doucoure. (Photo Philippe Wojazer, REUTERS)

    Plein écran

    Le meilleur court-métrage: Maman(s), de Maimouna Doucoure.

    Photo Philippe Wojazer, REUTERS

  • 4 / 8
  • Xavier Dolan est monté deux fois sur scène: pour la meilleure réalisation et pour le meilleur montage de son film <em>Juste la fin du monde.</em> (Photo Philippe Wojazer, REUTERS)

    Plein écran

    Xavier Dolan est monté deux fois sur scène: pour la meilleure réalisation et pour le meilleur montage de son film Juste la fin du monde.

    Photo Philippe Wojazer, REUTERS

  • 5 / 8
  • Un César d'honneur a également été remis à l'acteur américain George Clooney. (Photo THOMAS SAMSON, AFP)

    Plein écran

    Un César d'honneur a également été remis à l'acteur américain George Clooney.

    Photo THOMAS SAMSON, AFP

  • 6 / 8
  • La meilleure actrice cette année: Isabelle Huppert, pour son rôle dans <em>Elle</em>. (Photo bertrand GUAY, AFP)

    Plein écran

    La meilleure actrice cette année: Isabelle Huppert, pour son rôle dans Elle.

    Photo bertrand GUAY, AFP

  • 7 / 8
  • Le César du meilleur film a été remis à Paul Verhoeven, pour <em>Elle.</em> (Photo bertrand GUAY, AFP)

    Plein écran

    Le César du meilleur film a été remis à Paul Verhoeven, pour Elle.

    Photo bertrand GUAY, AFP

  • 8 / 8

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Xavier Dolan et Niels Schneider, qui ont travaillé ensemble sur J'ai tué ma mère et Les amours imaginaires, ont été récompensés vendredi soir à la 42e édition des César, gala annuel du cinéma français.

Le film de M. Dolan, Juste la fin du monde, a remporté trois prix à savoir meilleur réalisateur, meilleur acteur (Gaspard Ulliel) et meilleur montage (réalisé par M. Dolan).

De son côté, Niels Schneider, dont l'essentiel de la carrière se fait en France depuis plusieurs années, a remporté le très prestigieux trophée du meilleur espoir masculin pour son rôle dans le film Diamant Noir d'Arthur Harari.

Le réalisateur Paul Verhoeven a remporté le prix le plus convoité, celui du meilleur film, avec Elle

Avec ses trois prix, Juste la fin du monde arrive bon premier dans la récolte des trophées, ex-aequo avec Divines de Houda Benyamina qui obtient ceux de meilleure actrice dans un second rôle (Déborah Lukumuena), meilleur espoir féminin (Oulaya Amamra) et meilleur premier film.

Juste la fin du monde était en nomination dans six catégories dont meilleur film étranger où le long métrage I, Daniel Blake de Ken Loach a obtenu le prix. Ironie du sort, I, Daniel Blake a remporté la Palme d'or du Festival de Cannes de 2016 juste devant le film de M. Dolan.

Isabelle Huppert, pour Elle

La comédienne française Isabelle Huppert a reçu le César de la meilleure actrice pour le film Elle du Néerlandais Paul Verhoeven.

Isabelle Huppert a déjà reçu le Golden Globe de la meilleure actrice et est en lice pour les Oscars, qui seront décernés dimanche.

Très souriante, l'actrice rousse, en longue robe verte, a remercié «Paul Verhoeven qui a mis en scène ce film si intelligemment, si audacieusement, si malicieusement».

«Je pense parfois au rapport entre l'interprète que je suis et le rôle que j'ai joué, et je crois que pour Elle le rôle l'emporte sur l'interprète», a-t-elle dit. «Parce qu'au fond je ne jouais pas plus mal, aussi bien peut-être que d'autres films, mais cette année il me semble que l'avez mieux remarqué dans Elle.»

- Avec l'Agence France-Presse




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Cinéma

Tous les plus populaires de la section Cinéma
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer