• Accueil > 
  • Cinéma 
  • > Xavier Dolan reçoit un doctorat honorifique de l'université Bishop's 

Xavier Dolan reçoit un doctorat honorifique de l'université Bishop's

Xavier Dolan... (Archives La Presse)

Agrandir

Xavier Dolan

Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Sherbrooke

Quelques jours après avoir remporté le Grand prix du Festival de Cannes, le jeune cinéaste Xavier Dolan a reçu samedi un doctorat honorifique en droit civil de l'université Bishop's.

Xavier Dolan a été applaudi chaleureusement lors de la cérémonie qui se tenait en matinée, à Sherbrooke.

La direction de l'université a reconnu le «rare talent et les réalisations exceptionnelles de ce jeune québécois», qui fait partie de «l'élite cinématographique», a-t-on dit en le présentant.

«La vie a trouvé un moyen de me la faire porter!», a blagué l'artiste de 27 ans en faisant référence à la toge qu'il avait enfilé quelques minutes plus tôt.

En tant que «décrocheur», il s'est dit surpris, mais reconnaissant de recevoir ce doctorat honorifique. «J'ai imaginé bien des choses improbables ces dernières années, mais pas ça», a reconnu le jeune cinéaste.

Xavier Dolan avait quitté le cégep parce qu'il «ne se sentait pas à sa place» à l'époque. Il a raconté à la foule de diplômés rassemblés comment, dès l'âge d'environ 12 ans, il était peu studieux puisque bien trop occupé à assouvir sa passion d'écrire des scénarios de films qui demeuraient toujours, à l'époque, incomplets.

«Je me rappelle de ma mère comme si je l'entendais à l'instant qui me crie du bas de l'escalier de venir souper et de mettre mon foutu ordinateur de côté», a-t-il dit.

Le prolifique réalisateur aura vécu une année riche en honneurs. À la fin du mois de mai, son film Juste la fin du monde a reçu le deuxième plus grand prix du Festival de Cannes. Il travaille actuellement sur son premier long métrage en anglais, The Death and Life of John F. Donovan, mettant en vedette les actrices américaines Susan Sarandon et Natalie Portman, entre autres.

Xavier Dolan a dit se sentir «très intimidé» par les académiques comme ceux qui se trouvaient devant lui. Il a avoué qu'il évitait parfois d'intervenir dans des discussions par crainte de ne pas être «suffisamment cultivé ou pertinent».

À sa propre question sur ce qu'il serait devenu s'il avait eu un parcours plus classique, il a répondu en français par les mots de la chanson interprétée par Céline Dion : «Tel est mon destin, je vais mon chemin».

«Encore aujourd'hui, quels que soient les honneurs, Cannes ou ici, une partie de moi craint encore le rire d'un producteur ou le regard hautain d'une réceptionniste, les moqueries paternalistes de détracteurs et le rejet des autres», a-t-il confié en français.

«Mais la vérité, et c'est la seule chose que je puisse vous dire aujourd'hui, c'est que je mesure à travers les témoignages, les échanges, les lettres que je reçois ce que le geste simple, mais déterminant, de prendre sa place peut inspirer chez les autres», a-t-il ajouté.

L'ancienne ministre Monique Gagnon-Tremblay et la présidente et chef de la direction de Gaz Métro, Sophie Brochu, ont également été récompensées d'un doctorat honorifique samedi.

Partager

publicité

publicité

publicité

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer