Robin Williams: une mort par asphyxie

Robin Williams en novembre 2005.... (Photo: archives AFP)

Agrandir

Robin Williams en novembre 2005.

Photo: archives AFP

L'acteur américain Robin Williams est mort par asphyxie après s'être pendu avec une ceinture, a confirmé hier, au cours d'une conférence de presse télévisée, Keith Boyd, coroner en chef adjoint du comté de Marin, en Californie.

L'acteur de 63 ans, qui souffrait de dépression, se serait tailladé le poignet gauche avec un couteau de poche. Des «entailles transversales superficielles» ont été observées sur la face interne de son poignet.

Le couteau a été retrouvé non loin de lui avec des traces de sang séché, a aussi révélé le coroner hier après-midi. «Des tests seront faits pour savoir s'il s'agit du sang de M. Williams», a indiqué M.Boyd.

C'est l'adjointe personnelle de Robin Williams qui a découvert son corps inanimé, «légèrement suspendu», dans sa maison de Tiburon, en Californie, lundi juste avant midi. Il aurait été vu vivant par sa femme Susan Schneider la veille à 22h30, avant qu'elle ne se retire dans une autre chambre.

«L'adjointe personnelle de Robin Williams s'est inquiétée à partir de 11h45 le lendemain lorsque M. Williams n'a pas réagi après qu'elle eut frappé à la porte de sa chambre à coucher, a précisé Keith Boyd. Les services d'urgence sont arrivés à midi.

«Lorsqu'elle est parvenue à entrer dans sa chambre, elle a retrouvé Robin Williams habillé, en position assise, inanimé, avec une ceinture nouée autour du cou. L'autre extrémité de la ceinture était coincée entre la porte fermée de la garde-robe et le cadre de la porte.»

L'enquête préliminaire de Keith Boyd a également établi que la femme de Robin Williams n'était pas à la maison lundi matin. À 10h30, croyant que son mari dormait toujours, Susan Schneider est partie faire des courses.

Les résultats de l'examen toxicologique seront disponibles dans deux à six semaines, a indiqué Keith Boyd, qui n'a pas voulu répondre aux questions des journalistes concernant la consommation de drogues ou d'alcool du comédien. «L'enquête va se poursuivre», a-t-il simplement indiqué.

Questionné à savoir si Robin Williams avait laissé une note, Keith Boyd n'a pas voulu répondre. «Nous n'allons pas discuter de note à ce moment-ci...» Le coroner a toutefois affirmé que le comédien avait cherché à se faire traiter pour une dépression.

L'examen du pathologiste, le Dr Joseph Cohen, n'a révélé aucune autre blessure suggérant qu'il y avait eu une altercation avant la pendaison. L'enquête se poursuivra dans les prochaines semaines afin de déterminer «les causes précises, la manière et les circonstances» de la mort de l'acteur.

Réactions

La mort de l'acteur américain Robin Williams a suscité une vague de réactions sur les réseaux sociaux. Voici quelques commentaires recueillis sur Twitter.

Steven Spielberg: «Robin était une tempête de génie et nos rires étaient le tonnerre qui l'alimentait. Il était mon ami, et je n'arrive pas à croire qu'il soit parti.»

Ellen DeGeneres: «Je n'arrive pas à croire la nouvelle à propos de Robin Williams. Il a tant donné à tant de personnes. J'ai le coeur brisé.»

Ben Stiller: «Un tweet ne peut pas décrire à quel point le coeur, l'âme et le talent de Robin Williams étaient énormes. C'est tellement triste.»

Morgan Freeman: «RIP Robin Williams. Quelle terrible peine. Il est peut-être parti, mais ne sera jamais oublié.»

Kevin Spacey: «Robin Williams a fait rire et réfléchir le monde. Je me souviendrai de ça et l'honorerai. Un grand homme, artiste et ami. Il va me manquer plus que je ne saurais le dire.»

Jimmy Kimmel: «Robin était un homme à la fois doux, gentil et drôle. Si vous êtes triste, s'il vous plaît, dites-le à quelqu'un.»

John Travolta: «Je n'ai jamais connu un homme aussi adorable et brillant, avec autant de considération pour les autres. L'engagement artistique de Robin pour nous rendre heureux ne se compare à celui de nul autre.»

Miley Cyrus: «Je ne supporte pas la nouvelle de la mort de Robin Williams. Je n'ai jamais pleuré la mort de quelqu'un que je n'ai jamais connu, mais là, je n'arrête pas...»




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Cinéma

Tous les plus populaires de la section Cinéma
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer