• Accueil > 
  • Cinéma 
  • La vie d'Adèle sortira en Russie malgré une loi homophobe 

La vie d'Adèle sortira en Russie malgré une loi homophobe

Une scène tirée du film La vie d'Adèle.... (PHOTO FOURNIE PAR LA PRODUCTION)

Agrandir

Une scène tirée du film La vie d'Adèle.

PHOTO FOURNIE PAR LA PRODUCTION

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
PAris

La vie d'Adèle, film français d'Abdellatif Kechiche sur une passion amoureuse entre deux jeunes femmes, devrait sortir le 7 novembre en Russie malgré les lois homophobes en vigueur, a indiqué jeudi à l'AFP Brahim Chioua, directeur général de Wild Bunch, producteur et distributeur du film.

«La demande de visa, pour un film interdit aux moins de 18 ans, vient d'être déposée et le distributeur attend la réponse. Il est plutôt confiant quant à son obtention», poursuit M. Chioua, car la nouvelle loi russe «vise la protection des mineurs».

Cette sortie annoncée, prévue sur une cinquantaine de copies, intervient alors que sont entrées en vigueur fin juin des lois punissant tout acte de «propagande» homosexuelle devant mineur.

Dans la foulée, le président russe, Vladimir Poutine, a aussi promulgué une loi interdisant notamment l'adoption d'enfants russes par des couples homosexuels étrangers.

Selon le journal professionnel américain Hollywood Reporter, la chaîne russe Evrokino a reçu récemment un avertissement de la part du Rokomnadzor, service fédéral de contrôle de l'information et des médias, pour avoir diffusé Les chansons d'amour, film musical du Français Christophe Honoré qui raconte l'histoire d'un ménage à trois bouleversé par un deuil.

«Passé la stupeur face au caractère insensé de ce genre de nouvelle, la censure qui frappe mon film m'inquiète sur le climat d'homophobie d'État qui règne en ce moment en Russie», a réagi jeudi le cinéaste dans un texte transmis à l'AFP.

Selon M. Chioua, le film La Vie d'Adèle, Palme d'or du dernier Festival de Cannes, est «très attendu par un public cinéphile. La presse russe présente à Cannes a été unanimement excellente».

L'homophobie est largement répandue en Russie, où l'homosexualité était considérée comme un crime jusqu'en 1993 et comme une maladie mentale jusqu'en 1999.




publicité

publicité

Les plus populaires : Cinéma

Tous les plus populaires de la section Cinéma
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer