• Accueil > 
  • Cinéma 
  • > La fille aînée de Klaus Kinski accuse son père de viol 

À l'horaire

Modifier Localisation :
Montréal
>

Les cinémas

ou

Les films

       
      ou
      Fermer X

      Désolé! Nous ne pouvons vous localiser.

      Suggestions:
      1- Vérifiez l'orthographe
      2- Entrez un code postal
      3- Entrez le nom d'une ville
      4- Entrez une adresse

      La fille aînée de Klaus Kinski accuse son père de viol

      Klaus Kinski dans Aguirre, la colère de Dieu...

      Agrandir

      Klaus Kinski dans Aguirre, la colère de Dieu (1971), un de ses rôles les plus connus.

      Partager

      Agence France-Presse
      Berlin

      Pola Kinski, la fille aînée de l'acteur allemand Klaus Kinski, mort en 1991, accuse son père de l'avoir violentée sexuellement durant de longues années, selon un extrait d'une interview à paraître jeudi dans l'hebdomadaire allemand Stern.

      L'actrice de 60 ans, demi-soeur de Nastassja Kinski, affirme que son père a abusé d'elle sexuellement de l'âge de 5 ans à 19 ans. «Il a passé outre même quand je me suis défendue, comme ce fut souvent le cas, et que j'ai dit: "Je ne veux pas". Ca lui était égal», souligne-t-elle dans cet entretien.

      Pola Kinski, actrice de théâtre renommée avant de se consacrer à des téléfilms, révèle pour la première fois son long calvaire dans un livre qui doit prochainement paraître en Allemagne, Kindermund («mots d'enfant»).

      Elle affirme avoir aussi écrit ce livre en réponse au culte actuel dont son père est l'objet, présenté comme un acteur de génie notamment pour ses rôles de psychopathe. «Je ne pouvais plus entendre: «Ton père! Génial! Un génie! Je l'ai toujours aimé!» Depuis sa mort cette adoration est de pire en pire», explique-t-elle.

      Pola Kinski, qui dit avoir vécu toute son enfance avec la peur permanente des explosions violentes de son père, assure également n'avoir jamais pu le voir comme un acteur. «Quand je l'ai vu dans des films, je trouvais toujours qu'il était exactement comme à la maison».

      «Il a en fait abusé de tout le monde. Il n'a jamais respecté les autres», ajoute-t-elle.

      Klaus Kinski, mort aux États-Unis à l'âge de 65 ans, fut l'un des acteurs fétiches de Werner Herzog. Il joua notamment dans Aguirre, la colère de Dieu et Fitzcarraldo. Il a eu trois enfants --tous acteurs-- de trois unions différentes, dont Nastassja Kinski (Tess, Paris, Texas).

      Partager

      lapresse.ca vous suggère

      publicité

      publicité

      publicité

      la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

      publicité

      publicité

      Autres contenus populaires

      image title
      Fermer