Un éditeur doit verser des dommages à Madonna

Madonna en compagnie de ses jumelles, Stella et... (PHOTO TIRÉE D'INSTAGRAM)

Agrandir

Madonna en compagnie de ses jumelles, Stella et Estere, lors de leur adoption.

PHOTO TIRÉE D'INSTAGRAM

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
Londres

Madonna et ses jumelles, Stella et Estere, ont accepté un montant en dommages versés par l'éditeur du site web Mail Online, en lien avec un article considéré comme une «grave intrusion dans leur vie privée», a indiqué jeudi une avocate de la famille.

Madonna poursuivait Associated Newspapers à cause d'un article publié en janvier et qui donnait des détails sur l'adoption, par la chanteuse, des jumelles de quatre ans originaires du Malawi.

Son avocate, Jenny Afia, a expliqué à un juge de Londres que l'article, publié alors que le processus d'adoption était toujours en cours, aurait pu avoir des répercussions sur l'adoption et aurait pu changer complètement la vie des fillettes, de Madonna et de sa famille.

Mme Afia a ajouté qu'en vertu de la loi du Malawi et de dispositions équivalentes dans la loi anglaise, il existe des règles sur l'identification d'enfants en voie d'être adoptés.

Elle a précisé que l'article avait révélé les noms, l'ethnicité, l'âge et le fait qu'elles venaient d'un orphelinat du Malawi, de même que le fait qu'elles étaient en voie d'être adoptées par Madonna.

L'éditeur a accepté de payer les frais juridiques de la chanteuse, de même qu'un montant en dommages non précisé. Selon Mme Afia, Madonna versera cette somme à un hôpital pédiatrique du Malawi.

Madonna ne s'est pas présentée en cour pour l'audience, jeudi. La chanteuse a six enfants, dont quatre ont été adoptés au Malawi.




publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer