Katy Perry s'érige en défenseure des droits homosexuels

La chanteuse Katy Perry a participé au gala annuel... (Photo Valérie Macon, AFP)

Agrandir

La chanteuse Katy Perry a participé au gala annuel de l'organisation Human Rights Campaign de défense des droits LGBT, samedi à Los Angeles.

Photo Valérie Macon, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Los Angeles

La superstar Katy Perry a exprimé son optimisme sur la capacité de la société américaine à devenir plus tolérante, prenant en exemple son parcours l'ayant vu évoluer de chrétienne conservatrice à défenseure des droits homosexuels.

«Je suis avec vous et je sais que nous sommes unis contre la discrimination, que ce soit dans la communauté LGBT, ou envers nos frères et soeurs hispaniques, ou les millions de musulmans dans ce pays», a déclaré Katy Perry samedi soir à Los Angeles lors du gala annuel de l'organisation Human Rights Campaign de défense des droits LGBT (Lesbiennnes, Gais, Bi et Trans).

La chanteuse a inscrit son appel à la tolérance dans le cadre d'une lutte plus large dans l'Amérique de Donald Trump. Le président s'était pourtant dit opposé à l'abrogation du mariage homosexuel, déclarant qu'il s'agissait «de la loi».

La chanteuse de 32 ans, personnalité la plus populaire sur Twitter avec plus de 96 millions d'abonnés, s'est confiée sur son enfance au sein d'une famille chrétienne conservatrice qui croyait en la conversion des homosexuels.

«Durant mon enfance, l'homosexualité était synonyme du mot abomination - et de l'Enfer», a confessé celle qui a débuté sa carrière en chantant du gospel.

Mais Katy Perry a déclaré qu'elle avait toujours su que la sexualité était plus nuancée. Elle a acclamé ses amis homosexuels, comme son gérant, pour lui avoir ouvert l'esprit.

«J'espère être ici comme l'exemple que, peu importe d'où vous venez. Ce qui compte c'est là où vous allez, et un changement réel, une évolution et un changement de perception réels peuvent se produire si nous ouvrons nos esprits et adoucissons nos coeurs».

La chanteuse a vu sa carrière décoller en 2008 avec le succès I Kissed a Girl. Lors de sa sortie, la chanson a rendu furieux les opposants aux droits des homosexuels mais a également valu à Katy Perry des accusations de vouloir s'approprier la culture homosexuelle à des fins commerciales.

«J'ai fait plus que ça», a répondu samedi Katy Perry.

Également l'interprète des succès Roar, Firework et Teenage Dream, la chanteuse a fait partie des célébrités ayant soutenu la campagne présidentielle de la démocrate Hillary Clinton.




publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer