Graffitis de Justin Bieber: le conseiller de Boston était sarcastique

Justin Bieber... (PHOTO AP)

Agrandir

Justin Bieber

PHOTO AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
Boston

Un conseiller municipal de la Ville de Boston a assuré que son ton était sarcastique lorsqu'il a indiqué sur Twitter qu'il allait introduire une réglementation d'urgence pour faire interdire des graffitis inspirés des chansons de Justin Bieber.

Le chanteur canadien a demandé la semaine dernière aux artistes de peindre des murales inspirées des chansons qui seront sur son prochain album, qui sortira vendredi.

Jeudi, la star a publié une photo d'un graffiti réalisé sur le mur d'une pizzeria de Boston, suscitant la réaction controversée du conseiller Matt O'Malley.

Ce n'est pas tout le monde qui a saisi le caractère humoristique du commentaire du politicien. Celui-ci a d'ailleurs reçu de nombreuses réponses, lui suggérant notamment de centrer ses énergies sur des enjeux plus importants comme la lutte à la criminalité et à la pauvreté.

M. O'Malley a déclaré qu'il n'avait rien contre Justin Bieber, mais qu'il n'était pas un fan du chanteur.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer