Miley Cyrus demande la fin de la chasse aux loups

Miley Cyrus... (PHOTO ARCHIVES AP)

Agrandir

Miley Cyrus

PHOTO ARCHIVES AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Vancouver

Ce ne sont pas les danses suggestives de Miley Cyrus qui créent la controverse ces jours-ci en Colombie-Britannique, mais plutôt son intervention inattendue pour dénoncer la chasse aux loups.

Par l'entremise des médias sociaux, la chanteuse pop américaine a demandé à ses fans de signer une pétition en ligne, datant du 15 janvier 2015, qui traite cette chasse effectuée par hélicoptère de «tuerie financée par les payeurs de taxes de l'une de nos plus espèces les plus emblématiques».

Miley Cyrus dit qu'elle n'a pas de gêne à dénoncer des situations inacceptables dans notre façon de traiter les animaux.

La pétition a été mise en ligne par l'organisme à but non lucratif Pacific Wild dirigé par le photographe Ian McAllister qui était l'une des figures de proue de la bataille menée pour préserver la forêt tropicale Great Bear en Colombie-Britannique.

Le groupe a remercié Miley Cyrus sur les médias sociaux pour son implication pour la cause.

Le gouvernement provincial a approuvé la tenue de cette chasse plus tôt cette année dans les régions de South Selkirks et South Peace, arguant que les loups s'attaquent aux troupeaux de caribous dont la population est en déclin.

Les chasseurs avaient le droit de tuer jusqu'à 184 loups. Mais à la fin de la période de chasse, la province a dévoilé que moins de la moitié de ce quota avait été atteint par les chasseurs.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer