Batteur d'AC/DC: l'inculpation de complot pour meurtre abandonnée

Phil Rudd... (Photo GEORGE NOVAK, AFP)

Agrandir

Phil Rudd

Photo GEORGE NOVAK, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Agence France-Presse
WELLINGTON

La justice néo-zélandaise a abandonné vendredi les poursuites relatives à un complot pour meurtre lancées contre le batteur du mythique groupe de hard rock AC/DC Phil Rudd, accusé d'avoir tenté d'engager un tueur à gages, a déclaré son avocat.

Les autorités judiciaires ont estimé que ces accusations n'étaient pas suffisamment étayées, a expliqué Paul Mabey dans un communiqué.

«Cette inculpation pour tentative de commanditer un meurtre n'aurait jamais dû être prononcée», a dit l'avocat dans un communiqué.

La police néo-zélandaise avait perquisitionné à l'aube jeudi le luxueux domicile du batteur vétéran âgé de 60 ans, situé en bord de mer à Tauranga, localité côtière de l'Ile du Nord de la Nouvelle-Zélande.

Elle avait ensuite annoncé qu'il était inculpé pour avoir tenté d'embaucher un tueur à gages en vue de commettre deux assassinats, pour avoir proféré des menaces de mort et pour possession de méthamphétamine et de cannabis.

Il avait comparu dans l'après-midi pour ces chefs devant un tribunal de Tauranga qui l'avait libéré sous caution avant la reprise de l'audience fixée au 27 novembre.

D'après l'avocat du batteur vétéran, la police n'a pas consulté le parquet avant de prononcer l'inculpation relative au complot pour commettre deux meurtres. «L'avis du parquet n'a pas été sollicité», a-t-il dit. «Ce chef d'inculpation est désormais abandonné».

Le batteur est toujours poursuivi pour les deux autres chefs, a ajouté Paul Mabey.

Phil Rudd, qui est né en Australie, a rejoint le groupe de hard rock légendaire en 1975 avant d'en partir en 1983 à la suite d'une chicane avec son co-fondateur Malcom Young, puis de le retrouver en 1994.

Créé en 1973 en Australie par les frères Young, Malcolm et Angus, AC/DC a vendu plus de 200 millions de disques et compte parmi ses tubes les plus célèbres Let There Be Rock, Whole Lotta Rosie, Dirty Deeds Done Dirt Cheap, Back in Black et Highway to Hell.

Les admirateurs des «metal papys» étaient déjà sous le choc de l'annonce en septembre du retrait pour raisons de santé de Malcom Young, 61 ans. Ce dernier souffre de démence et est soigné à Sydney.

AC/DC doit sortir en décembre un nouvel album Rock or Bust. Le groupe avait annoncé qu'il n'était pas au courant des accusations portées contre son batteur et assuré que ces événements n'allaient pas affecter la sortie du nouvel opus, ni la tournée mondiale du groupe prévue en 2015.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer