AC/DC: le batteur Phil Rudd poursuivi dans une affaire de meurtre

Le batteur Phil Rudd, qui est né en... (Photo JAN PITMAN, AP)

Agrandir

Le batteur Phil Rudd, qui est né en Australie, a rejoint AC/DC en 1975 avant de partir en 1983, puis de le retrouver en 1994.

Photo JAN PITMAN, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Agence France-Presse
SYDNEY

Le batteur du mythique groupe de hard rock AC/DC Phil Rudd a comparu jeudi devant la justice néo-zélandaise pour avoir tenté d'embaucher un tueur à gages en vue de commettre des meurtres, selon des sources judiciaires et la presse locale.

La police a perquisitionné à l'aube jeudi le domicile du batteur âgé de 60 ans, à Tauranga, localité côtière de l'Ile du Nord de la Nouvelle-Zélande.

Celui-ci a été inculpé pour avoir tenté de commanditer un meurtre et proféré des menaces de mort ainsi que pour possession de méthamphétamine et de cannabis, selon des sources policières.

Il a ensuite comparu pour ces chefs devant un tribunal de Tauranga qui l'a libéré sous caution avant la reprise de l'audience fixée au 27 novembre.

D'après le groupe de médias Fairfax New Zealand, il est soupçonné d'avoir embauché un tueur à gages pour assassiner deux hommes. Le juge a ordonné que les identités des victimes supposées ainsi que celle du tueur à gages soient maintenues secrètes, selon la même source.

Aux termes de la loi néo-zélandaise, toute personne qui tente «d'obtenir d'une personne qu'elle tue une autre personne» encourt jusqu'à 10 ans d'emprisonnement.

Phil Rudd, qui est né en Australie, a rejoint le groupe de hard rock légendaire en 1975 avant de partir en 1983, puis de le retrouver en 1994.

En décembre 2010, le batteur avait été condamné par la justice néo-zélandaise à 250 dollars d'amende pour 27 grammes de cannabis retrouvés sur son bateau.

Créé en 1973 en Australie par les frères Young, Malcolm et Angus, AC/DC a vendu plus de 200 millions de disques et compte parmi ses tubes les plus célèbres Let There Be Rock, Whole Lotta Rosie, Dirty Deeds Done Dirt Cheap, Back in Black et Highway to Hell.

En septembre, le groupe avait révélé que Malcom Young souffrait de démence et qu'il était soigné à Sydney.

Le retrait de Malcom Young avait donné libre cours aux rumeurs sur la fin du groupe. Mais Phil Rudd, cité par la presse, avait déclaré il y a quelque temps qu'AC/DC n'était pas mort. «Ça n'arrivera jamais. Angus ne partira jamais à la retraite et tant qu'Angus ne sera pas à la retraite, moi non plus».

AC/DC a annoncé la sortie en décembre d'un nouvel album, Rock or Bust. Il s'agit du premier album studio du groupe depuis 2008 et Malcolm Young y est remplacé à la guitare rythmique par son neveu, Stevie Young, pour accompagner les éternels solos d'Angus Young, dernier membre fondateur encore présent.

Ce nouvel album, enregistré à Vancouver, au Canada, doit inclure onze titres. Produit par Brendan O'Brien et mixé par Mike Fraser, il succède à Black Ice, dernier album en date qui fut «numéro un dans 31 pays» et écoulé «à plus de 8 millions d'exemplaires dans le monde», selon le label Columbia Records.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer