2013-01-30 11:12:00.000

Smash : l'arrière-scène de Broadway ***1/2

La PresseSonia Sarfati 3/5

Partager

Sonia Sarfati
La Presse

Il faut être mordu de comédies musicales pour apprécier Smash. Cette première saison (15 épisodes en anglais, avec sous-titres anglais) comporte des moments forts, mais aussi des maladresses en ce qui concerne l'art dramatique de ses personnages; par contre, pour ce qui est des numéros musicaux, c'est une réussite telle que l'on se prend à rêver, un jour, de les voir sur scène.

Née d'une idée de Steven Spielberg (qui agit à titre de producteur délégué), Smash suit la création d'un spectacle musical destiné à être présenté sur Broadway, du flash original aux premiers essais sous les projecteurs.

Collaborateurs de longue date, Julia Houston et Tom Levitt ont un jour l'idée d'une nouvelle production qui s'attarderait au destin magique et tragique de Marilyn Monroe. Alors qu'ils préparent chansons et livret, la productrice du futur spectacle engage un metteur en scène génial mais de caractère difficile, et les auditions pour trouver celle qui incarnera la blonde incendiaire commencent.

Parmi les candidates, une pro des planches «broadwayiennes» qui voit ici l'occasion de sortir du choeur et de faire sa marque; une nouvelle venue qui vit à la fois rêve et cauchemar dans le processus; une actrice connue dont le nom pourrait faire vendre le spectacle, mais qui n'a peut-être pas l'envergure nécessaire pour porter la production sur ses épaules.

L'incursion dans les coulisses, les étapes de la création, les formidables chansons composées par Marc Shaiman et Scott Wittman (à qui l'ont doit entre autres Hairspray), les époustouflantes chorégraphies de Joshua Bergasse, tout cela est extrêmement réussi et intéressant.

Malheureusement, le bât blesse lorsque les projecteurs éclairent la vie personnelle des personnages. On ne croit pas une seconde au fait que Julia (toujours très sympathique Debra Messing), qui se donne corps et âme à son travail au point d'en négliger sa famille, soit en même temps obsédée par l'idée d'adopter un bébé.

Et puis, plus banalement ordinaire, il y a le divorce de la productrice, les ruptures et les réconciliations, les infidélités et les coups de foudre, etc.

Et soudain, retour à la salle de répétitions ou sur la scène, ou dans un party où la dernière chanson composée est interprétée devant de potentiels investisseurs. Et Smash devient alors un succès fracassant. Un «smash», comme on dit dans la langue de Marilyn.

___________________________________________________________________________

* * * 1/2

SMASH 1. CRÉÉE PAR THERESA REBEK. AVEC DEBRA MESSING, JACK DAVENPORT, MEGAN HILTY, KATHARINE McPHEE, ANJELICA HUSTON.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer