• Accueil > 
  • Arts > 
  • Télévision 
  • > Éric Salvail: «Je n'ai jamais eu l'intention d'indisposer quiconque» 

Éric Salvail: «Je n'ai jamais eu l'intention d'indisposer quiconque»

Éric Salvail sur le plateau d'En mode Salvail.... (Photo Bernard Brault, archives La Presse)

Agrandir

Éric Salvail sur le plateau d'En mode Salvail.

Photo Bernard Brault, archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

L'animateur et producteur Éric Salvail a affirmé ce matin qu'il n'avait «jamais eu l'intention d'indisposer quiconque», alors que les chaînes où il travaillait annonçaient sa suspension, dans la foulée de la publication par La Presse d'allégations d'inconduites sexuelles dans un contexte de travail.

M. Salvail a aussi annoncé «une pause professionnelle de quelques jours».

Dans un message mis en ligne sur son compte Facebook, M. Salvail a dit être «fortement ébranlé» par le texte de La Presse et avoir «énormément d'empathie pour tous ceux et celles à qui j'aurais pu causer un malaise ou quelque forme de préjudice que ce soit».

Juste avant la publication de son message, la chaîne V annonçait la suspension de l'émission quotidienne En mode Salvail. L'émission est retirée des ondes «dès aujourd'hui et pour une période indéterminée», indique V dans un communiqué.

«Groupe V Média évalue également présentement sa relation d'affaires avec la maison de production Salvail & Co», indique le communiqué. L'entreprise produit plusieurs émissions pour la chaîne, dont Coup de foudre et Les recettes pompettes.

En milieu d'avant-midi, c'était au tour de Bell Média d'annoncer la suspension de l'animateur, à la tête de l'émission Éric et les fantastiques au réseau Rouge FM. «L'émission sera remplacée jusqu'à nouvel ordre», a indiqué Mélanie Sylvestre, en charge des communications de l'entreprise. Dès la matinée, la page internet de son émission avait été retirée du site de Rouge FM.

Onze personnes ont allégué avoir été victimes ou témoins de gestes déplacés de la part de M. Salvail dans un cadre professionnel entre le début des années 2000 et 2015.

Sur sa page Facebook, les fans de l'animateurs se déchirent quant à l'attitude à adopter face à ces révélations. Des milliers de personnes ont réagi à l'annonce de sa «pause professionnelle» de quelques jours.

«Je trouve tellement triste que tu es à vivre ça. J'espère effectivement que toute cette histoire sera bientôt derrière toi», regrette l'une d'elles. «Cessez de défendre l'indéfendable, Nous sommes dans une période où les gens disent ça suffit, respectez ceux-ci», réplique une autre.

Des entreprises prennent leurs distances

D'autres entreprises liées à Éric Salvail ont aussi décidé de s'en dissocier, d'une façon ou d'une autre.

Le réseau radiophonique RougeFM, sur lequel M. Salvail anime l'émission Éric et les Fantastiques, a retiré dès ce matin la page de l'émission de son site web.

Plus de traces d'Éric et les Fantastiques sur le site, alors que l'URL de la page web de l'émission mène désormais directement à un message d'«erreur 404», une page inexistante. La station Rouge FM présentait depuis le début de l'automne le programme précédemment en onde sur Énergie.

Par ailleurs, la présence d'Éric Salvail à l'activité promotionnelle du concours Direction En mode Salvail avec Air Transat, censé prendre place aujourd'hui, a été annulée. Air Transat a retiré toutes ses publicités avec Éric Salvail.

Les 75 gagnants du concours lancé par V Télé Air Transat recevront leur prix, soit un vol jusqu'à Montréal pour l'enregistrement de l'émission ce soir, bien que V Média ait annoncé qu'En mode Salvail serait retiré des ondes dès aujourd'hui et pour une durée indéterminée. «Nous reconnaissons le caractère sérieux des allégations présentées ce matin dans La Presse concernant M. Salvail», a écrit Air Transat sur Twitter, en réponse à un utilisateur qui désirait savoir si la compagnie se dissociait du concours.

Les partenaires ont convenu «d'annuler la présence d'Éric Salvail à l'activité promotionnelle organisée en collaboration avec V Télé et Rouge FM», a ajouté Air Transat. «Nous estimons que cette décision est la plus appropriée dans les circonstances en attendant que la lumière soit faite sur ces allégations.»

Radio-Canada, qui diffuse l'émission Les Échangistes produite par Éric Salvail, a aussi pris ses distances après la diffusion d'allégations «graves» qui «doivent être prises très au sérieux». La société d'État a indiqué qu'elle «réévalue ses liens d'affaires avec l'animateur et producteur». «Des décisions à ce sujet seront prises selon l'évolution de la situation», ajoute le communiqué du diffuseur.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer