Un documentaire résoud le mystère de la disparition d'Amelia Earhart

Amelia Earhart et son Lockheed Model 10 Electra... (Photo tirée d'internet)

Agrandir

Amelia Earhart et son Lockheed Model 10 Electra

Photo tirée d'internet

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Frazier Moore
Associated Press
New York

Un documentaire qui sera diffusé ce dimanche, à 21 h, sur la chaîne américaine History affirme avoir résolu le mystère de la disparition de la pionnière de l'aviation Amelia Earhart.

Amelia Earhart: The Lost Evidence révèle de nouvelles informations, notamment une photo inédite qui serait celle de l'aviatrice et de son navigateur Fred Noonan, bien vivants, prise après le dernier moment où on a eu de leurs nouvelles.

La photo montre différentes silhouettes rassemblées sur un quai, dont l'une est celle d'une femme, dos à l'appareil photo, regardant ce qui pourrait être son avion endommagé, monté sur un bateau.

Le film avance qu'après l'atterrissage en catastrophe de leur avion sur les îles Marshall, détenues par le Japon, ils ont été retrouvés par l'armée japonaise et qu'Amelia Earhart, que l'on a peut-être cru être une espionne américaine, a été faite prisonnière.

Le documentaire affirme même que le gouvernement des États-Unis était au courant de son sort et n'a rien fait pour la secourir.

La disparition de Mme Earhart et M. Noonan, le 2 juillet 1937 dans l'ouest de l'océan Pacifique, fait partie des mystères irrésolus les plus légendaires. À ce moment, l'aviatrice avait déjà réussi de nombreux exploits, notamment celui d'être devenue la première femme à avoir volé en solo au-dessus de l'océan Atlantique, en 1932. Elle était considérée comme une héroïne nationale.

Pourtant, le gouvernement américain a mis fin à son enquête après seulement deux semaines. L'enquête, vaguement expliquée, n'avait pas été concluante.

A-t-on essayé de cacher quelque chose? Le documentaire le croit.

Le film est animé par un ancien directeur adjoint du FBI, Shawn Henry, dont la fascination pour ce dossier n'a d'égale que celle de l'ancien agent du Trésor américain Les Kinney, qui a découvert la photo, cachée et mal identifiée, dans les Archives nationales.

Dans le documentaire, la photo est soumise à un logiciel de reconnaissance faciale et à d'autres examens. On en conclut qu'elle est authentique et qu'il s'agit sans doute de Mme Earhart et M. Noonan.

Le film montre également des pièces d'avion trouvées par l'enquêteur Dick Spink sur une des îles Marshall inhabitées, qui correspondent à l'appareil utilisé par l'aviatrice lorsqu'elle a tenté de faire le tour du monde.

Le film présente de plus des témoignages de gens qui affirment avoir vu Mme Earhart et M. Noonan après l'écrasement.

Le documentaire raconte l'histoire «d'une aviatrice de renommée mondiale qui a été coincée dans une dispute internationale, a été abandonnée par son propre gouvernement et a fait le sacrifice ultime, résume Shawn Henry. Elle pourrait très bien être la première victime de la Deuxième Guerre mondiale.»




publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer