Les fascinations de Messmer

« J'aime cultiver cette fine ligne entre le mystère... (Photo MARTIN TREMBLAY, LA PRESSE)

Agrandir

« J'aime cultiver cette fine ligne entre le mystère et la science. Pour faire rêver les gens et les divertir », confie Messmer.

Photo MARTIN TREMBLAY, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Deux émissions spéciales à TVA, une tournée à guichets fermés en France et la promesse d'établir un nouveau record d'hypnose collective lors de la dernière représentation de son spectacle Intemporel sur le sol québécois en janvier 2017... On peut dire que la carrière de Messmer roule à vitesse grand V. Mais qu'est-ce qui fascine le fascinateur ?

Fou rire de Renee Wilkin, Sébastien Dubé, Lynda Johnson... (Photo fournie par TVA) - image 1.0

Agrandir

Fou rire de Renee Wilkin, Sébastien Dubé, Lynda Johnson et Denis Bouchard sur le plateau de Messmer fascine les stars, émission spéciale animée par Gino Chouinard.

Photo fournie par TVA

Nous avons rencontré Messmer entre un enregistrement pour l'émission Salut, bonjour ! et une série d'entrevues téléphoniques avec la France. Une bonne façon de constater à quel point Messmer est une machine qui fonctionne à plein régime entre l'Europe et le Québec. Pense-t-il parfois à une carrière américaine ? « Oui, mais, honnêtement, je n'ai pas le temps », dit celui qui donne environ 200 spectacles par année, en plus de fasciner les stars sur les plateaux de télé.

L'hypnose n'est pas quelque chose de nouveau, et pourtant, c'est un domaine encore auréolé de mystère. Messmer croit que cela explique en partie son succès.

« La plupart des gens voient encore l'hypnose comme un contrôle sur une autre personne et beaucoup fantasment là-dessus, dit-il. J'essaie toujours de rectifier le tir sur l'hypnose, parce qu'on peut s'en servir en thérapie et faire de grandes choses avec ça. Mais j'aime cultiver cette fine ligne entre le mystère et la science. Pour faire rêver les gens et les divertir. Après, ils se questionnent, ils vont voir des hypnothérapeutes... »

« Je fais passer un message par le divertissement. Ce qui marche dans mon show, je crois, c'est que c'est un show dont vous êtes le héros. »

- Messmer

Ce n'est jamais plus vrai qu'en France, où ses spectacles attirent de 3000 à 4000 personnes chaque fois. « Il y a beaucoup plus de monde, et le bouche-à-oreille marche fort, note le fascinateur. Les Français sont particulièrement sensibles au magnétisme. » 

Messmer rappelle que celui qui a inspiré son nom, l'Allemand Franz Anton Mesmer - qui a popularisé l'hypnose au XVIIIet XIXsiècle - a déjà fréquenté les cercles scientifiques de Paris. Le destin est amusant, car Messmer lui-même a travaillé à des recherches scientifiques au CNRS ces derniers temps.

« J'ai adoré faire ça et on va continuer à aller chercher d'autres résultats. Ça nous permet de coller des preuves à ce que je dis depuis que j'ai 7 ans, à mieux comprendre ce qui se passe dans le cerveau. On parlait autrefois de magnétisme animal ; ça fait un peu ésotérique, et on pourrait dire aujourd'hui que c'est un peu comme un Bluetooth. J'envoie un signal et tu le reçois quand nos deux cerveaux connectent. »

« L'être humain a la capacité de se synchroniser aux autres. Une connectivité existe entre les êtres humains. »

- Messmer

Ce n'est pas pour rien que Messmer est un véritable fan des nouvelles technologies et qu'il est si accroché à son iPhone. « On essaie de créer avec ces bidules-là un clone de l'être humain, croit-il. On essaie de prolonger notre être vers quelque chose d'extérieur. Un jour, on va comprendre que ce qui est dans ce téléphone, on peut le faire nous-mêmes. On parle de télépathie, là ! Mais on va devoir se mettre des pare-feu ! [rires] »

FORT FOCUS

Mais qui est Messmer dans la vraie vie ? On a de la difficulté à imaginer cet étrange personnage en train de faire une sauce à spaghetti, disons.

« Il y a des gens qui me disent : "J'aimerais voir l'homme derrière Messmer", mais il n'y en a pas. C'est le même. Je n'ai pas une double personnalité. Sauf que, quand j'arrive sur scène, je suis dans un mood un peu plus "spectacle" et quand j'arrive chez moi, je peux être encore dans cet état. J'ai une forte concentration. »

« Quand je fais des choses à la maison, comme la comptabilité, ma femme ou mes enfants, ça leur prend tout leur petit change pour attirer mon attention. J'ai un fort focus, et si je fais une sauce à spag', je vais être "focussé" ! [rires] »

- Messmer

Messmer a perdu son père au printemps dernier. Un cancer du poumon, même s'il avait cessé de fumer après 50 ans de cigarettes - grâce à l'hypnose, bien sûr. L'hypnotiseur a profité au maximum des derniers moments de son père, en l'amenant en Europe ou en lui faisant rencontrer Céline Dion à Las Vegas. 

« J'ai eu le temps de lui dire ce que j'avais à dire. J'étais là quand il est parti et ça m'a permis d'être serein avec ça. »

Le fascinateur fascine tout le monde. Par quoi est-il lui-même fasciné ? « La vie en soi me fascine. Les enfants me fascinent - j'ai deux petits fils. Ça me fascine de voir à quel point la vie évolue, l'être humain évolue, la conscience collective évolue. Je pense que les enfants sont plus intelligents aujourd'hui, même si beaucoup de personnes pensent le contraire. Leur instinct est plus développé et ils apprennent plus rapidement. »

TESTEZ MESSMER

Ça fait rigoler Messmer que des gens soient terrorisés par lui. « Honnêtement, ça ne me dérange pas vraiment. Les gens qui ont peur, ils ont quand même essayé quand ils viennent voir mes shows. Je compare souvent ça à un nouveau manège à La Ronde. On a peur puis on y va. Et on y retourne si on aime ça. »

Prévenons les craintifs, car demain à TVA, pour la première de deux émissions qui ont été enregistrées, il tentera une toute nouvelle expérience. « C'est la première fois qu'on va le faire de façon aussi ciblée. Une première mondiale de ce test de réceptivité. Je parlerai directement aux gens dans leur salon. Il faut l'essayer ! »

Si vos doigts restent collés ensemble quand vous regarderez l'émission, ne paniquez pas. Messmer répète sans cesse que l'hypnose, c'est comme rêver. Et qu'on finit toujours par se réveiller.

Messmer fascine les stars, demain, 21 h, à TVA. Animé par Gino Chouinard. Invités : Michel Barrette, Peter MacLeod, Olivier Barrette, Dominic Paquet, Mylène St-Sauveur, Jasmin Roy, Denis Bouchard, Lynda Johnson, Sébastien Dubé (des Denis Drolet), Renee Wilkin et Kevin Bazinet.

Intemporel, le 4 janvier 2017 au Centre Vidéotron, à Québec.

MESSMER, C'EST...

  • 120 000 personnes hypnotisées en carrière
  • Le record du monde d'hypnose collective 548 personnes au Zénith de Strasbourg le 27 février dernier
  • 1 million de billets vendus en carrière
  • Les émissions Stars sous hypnose, Messmer fascine les stars, Les HYP-GAGS de Messmer
  • 650 représentations du spectacle Intemporel en Europe et au Québec
  • Un nouveau spectacle prévu pour l'automne 2017

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer