Game of Thrones bat des records d'audience

Ben Crompton et Kit Harington dans une scène... (PHOTO AP)

Agrandir

Ben Crompton et Kit Harington dans une scène de Game of Thrones.

PHOTO AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
New York

Le dernier épisode de la sixième saison de Game of Thrones, diffusé par la chaîne câblée américaine HBO, a réalisé dimanche la meilleure audience de l'histoire de la série, dont la fin approche, selon ses créateurs.

Le dixième et dernier volet de la sixième saison, riche en rebondissements, a réuni 8,9 millions de téléspectateurs, en direct ou en rattrapage lors de la journée de dimanche, selon les données de Nielsen.

Le précédent record pour Game of Thrones remontait au dernier épisode de la cinquième saison, qui avait rassemblé 8,1 millions de personnes.

Depuis son lancement, en 2011, l'adaptation de la saga littéraire de George R.R. Martin a constamment amélioré son audience. Le dernier épisode de la première saison n'avait attiré que trois millions de téléspectateurs.

La sixième saison avait valeur de test car elle était la première à ne pas s'appuyer directement sur le récit de l'écrivain, même si HBO avait déjà pris de nombreuses libertés avec l'histoire originelle.

Dans un entretien au site Deadline publié lundi, les deux créateurs de la série, David Benioff et D.B. Weiss, ont indiqué que la fin de la série était proche.

«On peut parler de deux saisons de plus», a expliqué M. Benioff.

«Peu de temps après le début, nous avons parlé de faire 70 à 75 heures et c'est ce que nous allons finir par faire», a-t-il détaillé. «Disons 73 heures pour l'instant».

Chaque épisode fait en moyenne environ 55 minutes ce qui porte la durée totale de la série jusqu'à présent à 55 heures à peu près. En y ajoutant deux saisons avec le même nombre d'épisodes et la même durée moyenne, le total atteindrait alors 73 heures, chiffre retenu par David Benioff.

«Ce n'est pas censé être une série récurrente où, chaque saison, il faut trouver une suite à l'histoire», a-t-il prévenu au sujet de la série de fantasy, genre popularisé par Le Seigneur des anneaux.

«Nous connaissons la fin de l'histoire depuis un moment et nous fonçons dans cette direction», a rappelé M. Benioff.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer