Pas de sujet interdit pour Infoman 2015

Infoman... (Photo fournie par Radio-Canada)

Agrandir

Infoman

Photo fournie par Radio-Canada

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Pour Jean-René Dufort, dont la revue de l'année est toujours très attendue, l'arrivée de Justin Trudeau semble avoir été une bénédiction. « Quand j'étais à sa prestation de serment, il y avait un sentiment d'air frais, comme si on avait ouvert les fenêtres. J'ai même senti du pot à Rideau Hall, dans la maison du gouverneur général ! Après 10 ans, il était temps », confie-t-il au Soleil, à moins de deux semaines de la diffusion d'Infoman 2015.

Même dans ses contacts avec le monde politique fédéral, il a constaté beaucoup plus d'ouverture. « Le gros changement, c'est d'avoir du monde qui répond au téléphone. Les attachés de presse ne voulaient même pas nous donner leur numéro de téléphone. Pour parler à un ministre, le truc était de passer par les attachés de presse de Maxime Bernier, les seuls à nous répondre. »

De tous ceux que nous avons interviewés, Jean-René Dufort semble le seul à vouloir s'attaquer au sujet délicat des attentats. « Les terroristes, les radicaux, le niqab, il faut réfléchir deux fois avant d'en parler. Mais c'est sûr que tous ces sujets-là, je vais les mettre dans l'émission. Au péril de ma vie ! Y'en a qui ont peur de ça comme la peste, moi, j'aime trouver l'angle différent pour en parler. »

Contrairement à l'équipe du Bye bye, Jean-René n'a pas une armada d'avocats sur le dos. « Il y a zéro avocat qui nous surveille. Si tu veux me tuer, tu me rajoutes trois ou quatre meetings par semaine. Au fil des ans, ils ont appris à nous faire confiance. »

Étonnamment, l'animateur a plus de fil à retordre avec Régis Labeaume, qui semble le bouder. « Il nous trouve de moins en moins drôles », pense-t-il, faisant entre autres référence aux multiples blagues sur le Centre Vidéotron. Même s'il l'a taquiné à satiété ces dernières années, il aura peut-être plus de chances avec la nouvelle ministre du Patrimoine, Mélanie Joly. « Chaque fois que je l'ai rencontrée, elle prenait bien ça. Mais pour sa présence le 31, ce n'est pas encore réglé. »

L'ouverture de l'émission sera une nouvelle fois confiée à un groupe québécois « qui a gagné un prix à l'ADISQ », révèle Jean-René. Il annonce une chanson originale « qui brasse » cette année. Peut-on miser sur Galaxie ?

_____________

Infoman 2015

Jeudi 31 décembre à 22h

Vendredi 1er janvier à 20h

ICI Radio-Canada Télé

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer