Dakota Johnson crée la controverse

Dakota Johnson, lors de la soirée des Oscars.... (Photo Jordan Strauss, Invision/ Archives AP)

Agrandir

Dakota Johnson, lors de la soirée des Oscars.

Photo Jordan Strauss, Invision/ Archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Dakota Johnson a fait un passage remarqué comme invitée de Saturday Night Live le week-end dernier.

Après avoir ouvert la soirée en critiquant férocement Cinquante nuances de Grey, la jeune actrice a notamment participé à la parodie d'une publicité pour la marque Toyota.

Dans la pub originale, on suit un père qui dépose sa fille à l'aéroport pour qu'elle rejoigne l'armée américaine.

Dans la version de Dakota Johnson, c'est dans un véhicule du groupe État islamique qu'elle disparaît, en lançant: «Papa, ce n'est que l'État islamique» à son père en larmes.

«Mort à l'Amérique», crie alors un des djihadistes.

L'humour noir de la jeune actrice n'a pas plu à de nombreux utilisateurs de Twitter, qui ne se sont pas gênés pour lui faire savoir qu'à leurs yeux, elle avait franchi les limites de l'acceptable.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer