Féminin/féminin sur France 4

La websérie Féminin/féminin, signée Chloé Robichaud, a été mise... (Photo: fournie par Féminin/féminin)

Agrandir

La websérie Féminin/féminin, signée Chloé Robichaud, a été mise en ligne sur le site internet de la chaîne publique France 4.

Photo: fournie par Féminin/féminin

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

C'est assez rare qu'une websérie traverse au petit écran «régulier». C'est pourtant ce qui se produit avec Féminin/féminin de la cinéaste et scénariste Chloé Robichaud (Sarah préfère la course).

Cette websérie sur l'amour et l'amitié au sein d'un groupe de lesbiennes montréalaises a été mise en ligne sur le site internet de la chaîne publique France 4, qui la relaiera également très bientôt sur ses ondes traditionnelles, probablement à partir de samedi.

Encore mieux pour l'équipe de Chloé Robichaud: ARTV s'intéresse vivement au développement de la deuxième saison de Féminin/féminin, sorte d'équivalent québécois de la série américaine The L Word, pour la loger dans sa grille de programmation traditionnelle. Pas avant 2016 cependant.

Car Chloé Robichaud planche présentement sur son deuxième long métrage. La jeune femme de 27 ans s'immergera dans la télévision tout de suite après. La première saison de Féminin/féminin, que vous pouvez présentement visionner sur ICI Tou.tv, met notamment en vedette Noémie Yelle, Sarah-Jeanne Labrosse, Marie-Évelyne Lessard et Ève Duranceau. Mis bout à bout, les huit épisodes durent environ 1h30.

«Nous avons tourné le pilote avec du financement populaire», rappelle la productrice de Féminin/féminin, Carolyne Boucher. Au total, Féminin/féminin n'a pas coûté plus de 70 000$. C'est une bouchée de pain en comparaison de téléséries comme Nouvelle adresse ou 19-2, dont le budget d'un seul épisode de 60 minutes franchit facilement la barre des 600 000$.

ARTV a demandé à Chloé Robichaud de repenser Féminin/féminin en huit épisodes de 22 minutes, le format standard pour une émission d'une demi-heure. «Rien n'est officiellement confirmé. Nous ne savons pas encore où nous prendrons l'argent pour financer Féminin/féminin», nuance la porte-parole d'ARTV, Joanie Rousseau.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer