Décès de Joan Rivers

  • Joan Rivers et sa fille. (Photo: tirée de Facebook)

    Plein écran

    Joan Rivers et sa fille.

    Photo: tirée de Facebook

  • 1 / 16
  • Joan Rivers et Ed Sullivan. (Photo: tirée de Facebook)

    Plein écran

    Joan Rivers et Ed Sullivan.

    Photo: tirée de Facebook

  • 2 / 16
  • Joan Rivers lors d'une prestation dans un cabaret de Manhattan. (Photo: archives The New York Times)

    Plein écran

    Joan Rivers lors d'une prestation dans un cabaret de Manhattan.

    Photo: archives The New York Times

  • 3 / 16
  • Kelly Osbourne, EJ Johnson, Joan Rivers, George Kotsiopoulos et Giuliana Rancic sur le plateau de l'émission <em>Fashion Police</em>. (Photo: AP)

    Plein écran

    Kelly Osbourne, EJ Johnson, Joan Rivers, George Kotsiopoulos et Giuliana Rancic sur le plateau de l'émission Fashion Police.

    Photo: AP

  • 4 / 16
  • Joan Rivers et sa fille Melissa en janvier 2011. (Photo: archives The New York Times)

    Plein écran

    Joan Rivers et sa fille Melissa en janvier 2011.

    Photo: archives The New York Times

  • 5 / 16
  • Joan Rivers dans sa maison de New York en mars 2010. (Photo: archives The New York Times)

    Plein écran

    Joan Rivers dans sa maison de New York en mars 2010.

    Photo: archives The New York Times

  • 6 / 16
  • Joan Rivers enfant. (Photo: tirée de Facebook)

    Plein écran

    Joan Rivers enfant.

    Photo: tirée de Facebook

  • 7 / 16
  • Joan Rivers dans les années 80. (Photo: tirée de Facebook)

    Plein écran

    Joan Rivers dans les années 80.

    Photo: tirée de Facebook

  • 8 / 16
  • Joan Rivers et sa fille. (Photo: tirée de Facebook)

    Plein écran

    Joan Rivers et sa fille.

    Photo: tirée de Facebook

  • 9 / 16
  • Joan Rivers (Photo: tirée de Facebook)

    Plein écran

    Joan Rivers

    Photo: tirée de Facebook

  • 10 / 16
  • Joan Rivers (Photo: tirée de Facebook)

    Plein écran

    Joan Rivers

    Photo: tirée de Facebook

  • 11 / 16
  •  (Photo: tirée de Facebook)

    Plein écran

    Photo: tirée de Facebook

  • 12 / 16
  • Joan Rivers et sa fille. Photo tiree de son compte Facebook. ()

    Plein écran

    Joan Rivers et sa fille. Photo tiree de son compte Facebook.

  • 13 / 16
  • Melissa Rivers, Joan Rivers et Kelly Osbourne sur le plateau de <em>Fashion Police</em>. (Photo: Reuters)

    Plein écran

    Melissa Rivers, Joan Rivers et Kelly Osbourne sur le plateau de Fashion Police.

    Photo: Reuters

  • 14 / 16
  • Joan Rivers poses pour les photographes afin de présenter <em>Comedy Roast with Joan Rivers</em> au MIPCOM de Cannes. (Photo: archives Reuters)

    Plein écran

    Joan Rivers poses pour les photographes afin de présenter Comedy Roast with Joan Rivers au MIPCOM de Cannes.

    Photo: archives Reuters

  • 15 / 16
  • Joan Rivers (Photo: tirée de Facebook)

    Plein écran

    Joan Rivers

    Photo: tirée de Facebook

  • 16 / 16

L'humoriste et animatrice Joan Rivers est morte cet après-midi à l'hôpital Mount Sinai de New York, à l'âge de 81 ans. Elle y avait été transportée d'urgence le 28 août après avoir fait un arrêt cardiaque et respiratoire durant une laryngoscopie sous anesthésie générale.

Depuis, l'animatrice-vedette de la chaîne E! avait été placée dans un coma artificiel, dont les médecins espéraient la sortir. Joan Rivers a quitté les soins intensifs mercredi et a été transférée dans une chambre individuelle.

C'est par communiqué cet après-midi que sa fille Melissa a annoncé aux médias la mort de sa mère. «C'est avec une grande tristesse que j'annonce la mort de ma mère Joan Rivers, a-t-elle déclaré. Elle nous a quittés paisiblement à 13h17, entourée par sa famille et ses proches amis», a-t-elle précisé avant d'ajouter: «La plus grande joie de ma mère dans la vie était de faire rire les gens. Malgré la peine que nous ressentons en ce moment, je sais que sa dernière volonté aurait été que nous nous remettions à rire au plus vite.»

«C'est une triste journée», a pour sa part déclaré Bruce Hills, directeur général de Just for Laughs, qui a reçu à trois reprises Joan Rivers dans le cadre de son festival. Le dernier gala de l'humoriste à Just for Laughs remonte à l'été 2013 et doit d'ailleurs être diffusé sur les ondes de CBC vendredi prochain.

«J'aimerais que tous les humoristes soient aussi professionnels et attentionnés qu'elle, a affirmé M. Hills à La Presse. Elle vivait pour faire du stand-up et était aussi pertinente à 81 ans qu'elle l'était à 20 ans. Je suis dans le business depuis 30 ans et j'ai travaillé avec près de 300 animateurs de galas, mais elle était une vraie pro.»

«Certains artistes demandent de leur rembourser leur lunch. Elle était plutôt du genre à nous surprendre en faisant confectionner un manteau spécialement pour son gala avec le drapeau canadien comme doublure sans rien demander en retour», raconte-t-il.

Dernier spectacle

Au cours de son dernier spectacle à New York la semaine dernière, l'humoriste a blagué à propos de son âge en déclarant: «J'ai 81 ans; je pourrais mourir à n'importe quel moment. Je pourrais m'effondrer là, et vous diriez tous "j'y étais" après.»

Joan Rivers était reconnue pour son cynisme, son ironie, son sens de la mode, mais aussi son penchant pour la chirurgie esthétique. En 2012, elle avait confié avoir eu 739 opérations. Joan Rivers, née Joan Alexandra Molinsky, laisse dans le deuil sa fille unique Melissa Rivers, avec qui elle participait à la téléréalité Joan&Melissa: Joan Knows Best? sur les ondes de la chaîne spécialisée WE tv.

Coup d'oeil sur sa carrière

Pionnière du petit écran

Après sept ans à se produire dans les bars de New York, Joan Rivers a fait ses premiers pas en télévision en 1965. Elle a marqué l'histoire en étant la première femme humoriste à participer au Tonight Show de Johnny Carson, dans laquelle elle apparaîtra sur une base régulière pendant trois ans. 

The Late Show

Johnny Carson cessera de parler à Joan Rivers lorsqu'elle lancera une émission concurrente en 1986 sur le réseau Fox: The Late Show. Elle deviendra la première femme à la barre d'une émission de fin de soirée. Son mari et producteur, Edgar Rosenberg, mettra fin à ses jours après son renvoi de la Fox, n'ayant pas accepté qu'on le congédie à la suite de l'échec de l'émission de sa femme.

Terreur des tapis rouges

Joan Rivers devient la terreur des tapis rouges en créant et en animant Live From the Red Carpet pour le réseau E! de 1996 à 2004 aux côtés de sa fille. 

Cinglante humoriste

Habituée du festival Juste pour rire, Joan Rivers sera à la barre de son propre gala à trois reprises entre 2002 et 2013. Bien qu'appréciée aux États-Unis, c'est en Grande-Bretagne que l'humoriste est le plus adulée. Elle y a présenté des spectacles en 2008 et 2012. L'humoriste devait être de retour au pays de Galles à l'automne pour une tournée ironiquement intitulée Joan Rivers: Before They Close The Lid Tour.

Cinéma et écriture

Joan Rivers a tenté sa chance au grand écran en 1968 dans The Swimmer aux côtés de Burt Lancaster. Elle est aussi passée derrière la caméra en coscénarisant The Girl Most Likely To (1973) et en réalisant son premier long métrage, Rabbit Test (1978), mettant en vedette Billy Crystal. Joan Rivers a son étoile sur le Walk of Fame de Hollywood depuis 1990. Elle est aussi l'auteure de plusieurs best-sellers, dont I Hate Everyone... Starting With Me (2012) et, plus récemment, Diary of a Mad Diva.




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite:1600147:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer