Le carré d'as de La voix

Dans le sens des aiguilles: Renee Wilkin, Yoan Garneau,... (PHOTOMONTAGE LA PRESSE)

Agrandir

Dans le sens des aiguilles: Renee Wilkin, Yoan Garneau, Valérie Lahaie et Rémi Chassé.

PHOTOMONTAGE LA PRESSE

Ils ne sont plus que quatre dans la course. Après avoir traversé les auditions à l'aveugle, les chants de bataille, les duels et les directs, Rémi Chassé, Valérie Lahaie, Yoan Garneau et Renee Wilkin se disputeront dimanche (TVA, 19 h 30) le titre de la plus belle voix du Québec. Sur scène avec eux, l'ex-juge à The Voice Cee Lo Green, Corey Hart, Julie Masse, Les soeurs Boulay et Alex Nevsky. Qui a le plus de chances de triompher? Qui subira le même sort qu'Étienne Cotton l'an dernier? Voici le carnet d'évaluation du dernier carré d'as de La voix.

VALÉRIE LAHAIE

21 ans, Noyan

Équipe Éric Lapointe

Chanteuse plutôt effacée, la romantique Valérie Lahaie s'est faufilée sans coup d'éclat vers la grande finale. On l'imagine facilement avec des marguerites dans les cheveux à fredonner du Véronique Sanson. Pianiste accomplie, c'est assurément la plus originale des quatre, une version blonde de Tori Amos.

Moment fort de la saison

Aimons-nous d'Yvon Deschamps en quarts de finale. Derrière son piano couvert de fleurs, la blonde Valérie a offert à 2,5 millions de téléspectateurs un premier vrai, beau et gros frisson. Elle est intense et théâtrale, cette participante. Ici, c'était parfaitement maîtrisé.

Performance la plus faible

The Edge of Glory de Lady Gaga lors des auditions à l'aveugle. Beaucoup de fioritures inutiles et de tics vocaux agaçants dans sa relecture, toujours au piano, qui n'avait convaincu qu'Éric Lapointe et Isabelle Boulay.

Chances de gagner

Faibles. Valérie Lahaie risque d'être emportée par la vague qui pousse Yoan et Renée depuis le début du concours.

Mon verdict

C'est dommage, mais il manque à cette artiste bohème une petite étincelle pour allumer le grand feu populaire.

YOAN GARNEAU

18 ans, Ferme-Neuve

Équipe Isabelle Boulay

C'est le beau bonhomme du groupe. Le cowboy solitaire blond, issu d'un village au nord de Mont-Laurier, a remis à la mode le cure-dents placé au coin de la bouche entre deux accords de guitare sèche. On entend Johnny Cash et Elvis Presley quand Yoan se poste derrière un microphone.

Moment fort de la saison

Son audition à l'aveugle avec Live Forever de la formation The Highwaymen, où les chaises ont pivoté après quelques notes seulement. Et quand Isabelle Boulay a vu la gueule de star de Yoan, elle a tout de suite su qu'elle avait frappé le gros lot.

Performance la plus faible

Sa dernière, en demi-finale, où il a interprété Je t'aime évidemment, une pièce fade et simpliste composée par son papa Sylvain. En duel, Yoan n'a pas été à son sommet non plus sur Islands in the Stream contre Della Fournier.

Chances de gagner

Très bonnes, même si sa zone de confort se limite au country-western. Ses fans l'adorent et ne l'ont jamais abandonné. Jusqu'à présent, du moins.

Mon verdict

Le vote des régions pourrait le propulser au sommet. Sinon, ce sera Renée Wilkin qui lui ravira le titre.

RÉMI CHASSÉ

28 ans, Québec

Équipe Louis-Jean Cormier

Manteau de cuir, cheveux bouclés et jeans skinny, il ressemble à un membre d'un groupe de «britpop». Loin d'être un débutant, Rémi avait déjà enregistré trois albums avec son groupe Tailor Made Fable. Il est le plus flamboyant des quatre finalistes. Et il a du Axl Rose et du Robert Plant dans les cordes vocales.

Moment fort de la saison

Son duel contre Simon Petit, où il a brillé sur Piste 1 de la formation québécoise Galaxie. Son potentiel de rockstar francophone y a atteint son apogée. Sa relecture de Try de P!nk, en quarts de finale, n'était pas piquée des vers non plus.

Performance la plus faible

Sa prestation en demi-finale, où il a refait Elle s'en va de Patrick Norman. Mauvais choix de chanson, qui ne collait ni à son registre ni à son énergie. Ça semblait forcé, pour tout dire. On l'aime plus vigoureux et plus exubérant, notre Rémi Chassé.

Chances de gagner

Moyennes. Le public de ce type de concours vote rarement pour des interprètes trop confiants, qui ont déjà entamé avec succès une carrière artistique.

Mon verdict

Comme Jérôme Couture l'an dernier, Rémi Chassé ne vaincra pas, mais on le réentendra à la radio, c'est évident.

RENEE WILKIN

25 ans, Gatineau

Équipe Marc Dupré

C'est notre Adele québécoise. Cette jeune maman sensible et émotive a ébloui ses admirateurs par la puissance et la justesse de son organe vocal. Renee excelle dans tout: la pop, le jazz ou le R & B. Cette polyvalence lui ouvrira toutes grandes les portes du showbiz québécois.

Moment fort de la saison

En audition à l'aveugle, les coachs ont tous enfoncé leur bouton rouge pendant son jazzé et très joli Tears of Joy de Faith Evans. Elle a aussi brillé sur Listen de Beyoncé la semaine dernière.

Performance la plus faible

Celle des quarts de finale, où sa reprise de Je sais pas de Céline Dion a fait craindre le pire. Déception pour Renee, qui n'a pas égalé la version de la diva de Charlemagne. Elle s'est heureusement reprise par la suite.

Chances de gagner

Élevées. Avec Yoan, Renee est la candidate qui a le plus «fait sortir le vote». Et sur papier, elle a le profil type d'une Valérie Carpentier ou d'une Marie-Élaine Thibert, timide et bourrée de talent. Le Québec raffole de ce type de parcours vers la gloire.

Mon verdict

Si elle souffle le Québec avec une nouvelle performance sans faute, Renee devrait être couronnée dimanche soir. À moins que Yoan et son armée de cowboys ne lui jouent un mauvais tour.

La voix ratisse large

Par rapport à la franchise américaine de l'émission, La voix québécoise ratisse plus large dans le spectre de la musique populaire. Que ce soit dans le choix des chansons ou des coachs.

L'équipe de Productions J a décidé d'élargir ses horizons musicaux, de l'univers de Louis-Jean Cormier à celui Marc Dupré en passant par ceux de Marie-Mai et de Jean-Pierre Ferland (coachs l'an dernier).

Aux États-Unis, les coachs ont les deux pieds ancrés dans le succès grand public avec Shakira, Adam Levine, Usher et le chanteur country Blake Shelton.

Basée sur un concept similaire à ceux de Star Académie et de The X Factor, The Voice of Holland est née en 2011 aux Pays-Bas grâce au milliardaire, magnat des médias et producteur John de Mol.

Les juges du concours cette année: Ali B, Isle Delange, Trijntje Oosterhuis et Marco Borsato. De purs inconnus au Québec - question de langue -, comme le sont Louis-Jean Cormier, Marc Dupré, Éric Lapointe et Isabelle Boulay à Amsterdam. Et des gens de différents styles et générations.

Selon Stéphane Laporte, réalisateur de La voix québécoise, la recette gagnante est de permettre «à tout le monde de retrouver ses repères, tout en découvrant de nouveaux sons».

«La voix tend partout: à gauche, au centre, à droite, en haut, en bas, dit-il. C'est le rendez-vous de tous ceux qui chantent. Dans les préauditions, on écoute 5300 personnes chanter. Ça va des leaders de groupes punk à des choristes pour Ginette Reno. Il faut que le quatuor de coachs comble les aspirations de chacun. Voilà pourquoi notre carré d'as est si éclectique. Éric est rock, Marc, pop, Isabelle, chanson française et country, Louis-Jean, alternatif. Ça ouvre grand!»

Une vitrine inespérée

La télé a un pouvoir énorme sur les ventes d'albums d'artistes moins connus du grand public. Avec des cotes d'écoute de 2,5 millions de téléspectateurs, La voix est une vitrine inespérée. «Toutes proportions gardées, c'est un Super Bowl par semaine qui rassemble le tiers de la population», souligne Stéphane Laporte.

Si La voix permet à des artistes de faire le saut, elle donne à d'autres la chance de rebondir.

Parlez-en à Clément Jacques. Lors des quarts de finale, Lawrence Castera a interprété sa chanson Ariane. Deux jours plus tard, Clément Jacques figurait au neuvième rang des ventes d'albums francophones sur le palmarès iTunes, alors qu'Ariane était deuxième parmi les extraits francophones les plus vendus.

Or, Clément Jacques a lancé son album Le maréographe (sur lequel figure Ariane) en août 2011, et sa sortie est plutôt tombée à plat.

En ondes, Lawrence Castera a fait l'éloge de l'auteur-compositeur. Un bon timing pour Clément Jacques qui lancera son nouvel album, Indien, le 29 avril. «Un beau hasard. Ça fait longtemps que la sortie de l'album est prévue», précise Linda Michaud, responsable de la promotion à l'étiquette Sphère Musique.

La voix a également profité aux ventes d'albums des coachs. Surtout Louis-Jean Cormier, dont le premier album solo est celui qu'a le plus écouté Stéphane Laporte en 2013. Mercredi dernier, Le treizième étage (sorti à l'automne 2012!) trônait au premier rang du palmarès francophone d'iTunes. La chanson de Cormier Bull's Eyes - interprétée lors des demi-finales avec Valérie Daure et Rémi Chassé - figurait au cinquième rang du palmarès de chansons francophones, alors que son hymne Tout le monde en même temps occupait le huitième rang.

À la première place? Il suffirait de presque rien, nouvel extrait d'Isabelle Boulay dévoilé en primeur dimanche dernier à La voix. À la troisième place (au moment de mettre sous presse)? Moman d'Éric Lapointe.

Dimanche, on peut s'attendre à ce que la prestation des Soeurs Boulay à la finale multiplie les ventes de leur album Le poids des confettis.

Les temps changent

Les tendances musicales ont changé depuis la première saison québécoise de Star Académie, en 2004. Vu l'accès facile à la musique, le public déroge davantage du top 40. «On n'a pas assez d'une vie pour écouter la musique qui voyage librement dans le cyberespace», lance Stéphane Laporte.

«Les quatre finalistes de cette année, à l'instar des coachs, viennent de cultures musicales différentes: Rémi est rock, Renée est soul, Valérie est chanson française et Yoan est country américain. C'est encore le triomphe de la différence», souligne le réalisateur de La voix.

- Émilie Côté




À découvrir sur LaPresse.ca

  • Les performances de Lawrence Castera

    Arts

    Les performances de Lawrence Castera

    Entre deux performances à La voix, Lawrence Castera allait se salir les ongles sur la ferme biologique familiale, en Beauce. »

la boite:1600147:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer