Un vent de morosité souffle sur Yamaska

Le couple Philippe et Réjanne (Denis Bernard et... (Photo: La Presse Canadienne)

Agrandir

Le couple Philippe et Réjanne (Denis Bernard et Élise Guilbault) dans une scène de Yamaska.

Photo: La Presse Canadienne

Danièle L. Gauthier
La Presse Canadienne
Montréal

Décidément, les répercussions du suicide de Rachel, dans Yamaska, ne cessent de plomber le moral de son entourage. Les uns sont figés dans une espèce de torpeur, les autres ont perdu leur joie de vivre, comme si une brume persistante envahissait la petite municipalité.

Philippe (Denis Bernard), Étienne (Patrick Labbé) et William (Normand D'Amour), sans enthousiasme, tentent de poursuivre leur entraînement mais le coeur n'y est pas. Survient alors Brian (Yan England) qui croit pouvoir créer une activité qui conviendrait aux trois amis à la condition que Florence (Andrée Lachapelle) accepte d'investir de l'argent dans son projet.

Puis il y a Réjanne (Élise Guilbault) qui s'attend à ce que Stéphanie (Louise Cardinal) rembourse l'argent volé par son ex. Pour sa part, Philippe, déchiré par les sentiments qu'il éprouve pour Stéphanie, n'arrive pas à s'ajuster avec Réjanne qui ignore tout du dilemme de son mari.

Geoffroy (Pascal Darilus) n'a pas oublié Alicia (Audréane Carrier) et lui rend visite au pénitencier, un geste que son oncle Régis (René-Richard Cyr) n'approuve pas. La convalescence de Florence, toujours en froid avec Julie (Chantal Fontaine), est terminée et elle s'apprête à retourner chez Myriam (Ghislaine Paradis). À TVA, le lundi 17 mars, 20h.

Taxi: un «business» d'immigrants

Pour fuir un pays en conflit où les espoirs d'un avenir prometteur sont compromis, pour donner une chance à leurs enfants d'avoir accès à une vie meilleure, de nombreux immigrants choisissent le Canada et le Québec comme terres d'accueil.

Voilà une décision qui implique pour les arrivants, de se retrouver à la case départ, car, malgré que plusieurs d'entre eux détiennent des diplômes, leurs compétences ne sont pas reconnues à moins de parfaire leurs connaissances en retournant à l'Université. Et les exigences immédiates font qu'ils disposent de peu de temps pour trouver un moyen de subsistance... ce que l'École du taxi leur offre. Pour 1000$, les nouveaux arrivants consacrent 5 semaines à l'étude de la toponymie de Montréal et leur diplôme leur ouvrira les portes de la liberté et un moyen d'assurer leur subsistance.

Le documentaire Taxi, permet de suivre Saroj Dash et Hatem Ksair dans leurs démarches pour se tailler une place dans ce nouveau pays au climat rigoureux. Mais ils auront vite constaté qu'on n'est jamais sûr de rien car, bien qu'assidus derrière leur volant, ils ne savent jamais si la journée leur apportera suffisamment d'argent pour vivre. Télé Réalité à TV5, le mardi 18 mars, 21h.

En attendant les Jutra

À l'approche de la Soirée des Jutra, Radio-Canada en profite pour diffuser quelques films tirés du répertoire québécois. Donc, ce samedi, 23h10, on peut revoir L'âge des ténèbres de Denys Arcand, suivi de La cité de Kim Nguyen à 1h10 et de Jaloux de Patrick Demers à 2h40. Le dimanche 16 mars, à 15h, Philippe Falardeau est à l'honneur avec C'est pas moi, je le jure alors qu'en soirée, à 22h55, on peut voir Dans un océan d'images d'Helen Doyle et 10 ½ de Podz à 0h25. Le vendredi 21 mars, à minuit, on retrouve L'enfant prodige de Luc Dionne.

Autres suggestions

Ses participations aux Bye Bye 2010, 2011 et 2012 démontrent bien que Michel Courtemanche n'a pas fini de nous surprendre. Mais tout s'explique avec le documentaire Michel Courtemanche, l'homme qui faisait des grimaces. S'il s'est exclu de la vie publique durant un bon moment, c'était pour comprendre et soigner le mal qui le rongeait sans qu'il soit clairement identifié à l'époque: la bipolarité. Les mardis 17 et 24 mars, 20h, à Canal Vie, on raconte sa descente aux enfers et ses efforts pour reprendre pied et tenir tête à cette maladie dévastatrice.

Explora présente, le mercredi 19 mars, 22h, Venin: du poison au médicament, un reportage porteur d'espoir et fascinant qui explique l'importance des recherches qu'on effectue dans les profondeurs des océans. Par exemple, l'analyse des toxines du venin des cônes, grande variété de coquillages qui peuplent les fonds marins, ouvre une voie à l'amélioration du traitement du cancer. Et on n'exclut pas que les recherches débouchent sur la possibilité de soigner d'autres maladies comme l'Alzheimer et le diabète.

À TVA: La saison du téléroman Les jeunes loups se terminera-t-elle en laissant un goût amer? Le triumvirat du journal (Julie Perreault, Catherine Bérubé, France Castel) se questionne sur son implication dans la mésaventure de la jeune Virginie Mercier (Alyssa Labelle). Et comment s'en sortiront le lieutenant Marceau (Bobby Beshro), le premier ministre (Guy Jodoin) et Stéfano Bertoni (Romano Orzani), le lundi 17 mars, 21h?

À ARTV: Après une bonne douzaine d'années d'absence de la scène, Marie-Lise Pilote remontait sur les planches en 2011. Aux Grandes entrevues, on revient à l'époque du Groupe Sanguin avec ses camarades Dany Turcotte, Dominique Lévesque et Émile Gaudreault, on revisite les personnages caricaturés à partir d'individus de son entourage, bref, on fait le point avec la fille du Lac, ce samedi, 21h.

À V: Il est possible de récupérer les émissions En mode Salvail, présentées du lundi au jeudi, 22h puisqu'on les rediffuse en rafale le samedi suivant, de 19h30 à 22h42.

À TV5: Ce samedi, 20h, Claudia Cardinale et Anna Mouglalis animent Le 50e Gala de l'Union des artistes qui réunit une flopée d'artistes de cirque dans des numéros surprenants. En rediffusion, Secrets d'Histoire/Si les murs du Vatican pouvaient parler, documentaire qui dévoile les richesses impressionnantes, les archives secrètes, les jardins, la chapelle Sixtine, qui occupent les 44 hectares du territoire de Saint-Pierre de Rome, le lundi 17 mars, 20h.

À CANAL VIE: Ce que fille veut, le joueur de hockey Stéphane Quintal en sait quelque chose car Jézabel, une inconditionnelle de Design VIP, souhaitait avoir une chambre décorée par Marie-Christine Lavoie. Papa Stéphane répond à ses désirs et mettra même la main à la pâte dans l'exécution des travaux, le vendredi, 21 mars, 19h30.

À MUSIMAX: Après les attentats du World Trade Centre, Paul McCartney a voulu se porter au secours des victimes en organisant un mégaspectacle auquel ont participé de grands noms du showbiz. Paul McCartney: The Love We Make suit l'évolution de cette généreuse levée de fonds, le vendredi 21 mars, 20h.

À SUPER ÉCRAN: D'abord, ce samedi, 21h, une nouvelle version de Gatsby le magnifique qui met en vedette Leonardo DiCaprio et Tobey Maguire. Puis le vendredi 21 mars, 21h, changement de registre avec Hot Dog, comédie au succès très mitigé mais très délassante à la fin d'une semaine éreintante, met en vedette Paul Doucet, Rémy Girard et Éric Salvail.




la boite:1600147:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer