Le CRTC s'intéresse à 2 chaînes spécialisées de films porno

Ces chaînes spécialisées doivent normalement diffuser 35% de... (Photo d'archives)

Agrandir

Ces chaînes spécialisées doivent normalement diffuser 35% de programmation canadienne sur une période d'un an, et 90% de son contenu doit offrir des sous-titres codés.

Photo d'archives

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

La Presse Canadienne
OTTAWA

L'organisme fédéral responsable des règles entourant la télédiffusion au Canada veut tout découvrir de deux chaînes spécialisées dans les films pornographiques.

Selon le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes, AOV XXX Action Clips et AOV Maleflixx ne présentent pas suffisamment de contenu canadien ou de programmes incluant des sous-titres codés.

Ces chaînes spécialisées doivent normalement diffuser 35% de programmation canadienne sur une période d'un an, et 90% de son contenu doit offrir des sous-titres codés.

Dans le cadre de demandes de renouvellement de pemis, le CRTC prévoit prendre connaissance d'exemples de ce présumé non-respect des règles.

Le CRTC veut également en savoir plus sur la structure de l'entreprise propriétaire des chaînes.

Le CRTC pourrait, en guise de représailles, révoquer les licences ou les renouveler pour une plus courte période de temps.




publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer