TQS enterrée: place à «V»

Le logo de V.... (Photo: fournie par V)

Agrandir

Le logo de V.

Photo: fournie par V

 

Alain Martineau
La Presse Canadienne

TQS et son Mouton noir sont bel et bien enterrés: il faudra maintenant parler tout simplement de «V», le nouveau nom du réseau de télévision québécois.

Devant des centaines de partenaires, artisans et vedettes, le coprésident et chef de la direction de «V», Maxime Rémillard, a défini, mercredi soir, la nouvelle entreprise de communication qui se retrouvera sur plusieurs plateformes.

Le nouveau logo est simple. On retrouve en blanc la lettre «V» - qui montre ses cornes - dans un cercle jaune.

«Le processus a été long, a reconnu M. Rémillard. Il a commencé en janvier et il vient d'être complété. Il était important, avec de nouveaux propriétaires et la révolution que l'on vit dans les médias, de mettre un nouveau symbole, une nouvelle marque pour transcender toutes les plateformes», a-t-il précisé.

Une campagne publicitaire importante est prévue partout au Québec pour faire connaître «V», a indiqué M. Rémillard, tout en rappelant qu'il ne s'agissait pas du «Canal-V».

«Le nouvel habillage sera vu à la télé dès le 31 août, avec la nouvelle programmation» de dire M. Rémillard.

Dans sa nouvelle programmation, qui s'amorce dans moins de deux semaines, «V» compte offrir vedettes, vitesse, victoires, voyages, vice ou vérité, de quoi donner le ton du genre d'émissions qui seront diffusées.

Le patron de l'entreprise de communication a d'ailleurs souvent repris l'expression «laissez-vous divertir», dans son discours, un engagement qu'il prend auprès des téléspectateurs. C'est d'ailleurs le nouveau slogan de la boîte.

Après ce virage marketing, l'ex-TQS entend offrir une nouvelle solution de rechange en matière de divertissement, fondée sur ce que M. Rémillard appelle «la satisfaction des plaisirs coupables».

La nouvelle entité présentera 30 nouvelles émissions, dont «Dumont 360» animée par l'ex-chef de l'Action démocratique, Mario Dumont. Mais cette émission, qui sera présentée tous les jours de 17h à18h, ne débutera que le lundi 7 septembre.

«V» misera beaucoup sur cette émission «charnière» contre ses concurrents. Le réseau s'attend aussi à rafler de bonnes cotes d'écoute avec la diffusion des Jeux olympiques de Vancouver en février 2010.

Une vingtaine d'émissions ont été produites ici mais certaines sont des adaptations de séries étrangères.

M. Rémillard a aussi beaucoup fait allusion à Internet dans son discours, ce qui laisse croire que le réseau québécois utilisera beaucoup le Web pour de l'interactivité avec ceux et celles qui regardent la télé. Le nouveau site sera aussi prêt à la fin du mois.

Avec ce nouveau «positionnement», la compagnie estime avoir injecté plus de 50 millions $ dans la culture et créé plus de 300 emplois chez les producteurs en lien avec «V».

«On a 12 parts de marché en soirée. On espère maintenant que les Québécois vont bien apprécier ces changements et notre nouvelle programmation», de conclure M. Rémillard.

Partager

lapresse.ca vous suggère

  • <i>Call-TV</i> au ballottage

    Télévision

    Call-TV au ballottage

    Levée de boucliers contre Call-TV. Diffusée depuis le début de l'été sur les ondes de TQS, cette télé-tirelire suscite une telle grogne que le... »

  • TQS blâmé pour l'émission <i>Call-TV</i>

    Télévision

    TQS blâmé pour l'émission Call-TV

    TQS, qui s'appellera dorénavant V, vient tout juste de se faire taper sur les doigts au sujet de Call-TV, sorte de télé-tirelire où les... »

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600147:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer