• Accueil > 
  • Arts > 
  • Nouvelles 
  • > Jean Beaudin, Brigitte Haentjens et Yves Sioui Durand lauréats des prix du GG 

Jean Beaudin, Brigitte Haentjens et Yves Sioui Durand lauréats des prix du GG

Le cinéaste Jean Beaudin a notamment réalisé pour la... (Photo Denis McCready, Archives La Presse Canadienne)

Agrandir

Le cinéaste Jean Beaudin a notamment réalisé pour la télévision la série mythique Les Filles de Caleb.

Photo Denis McCready, Archives La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Ottawa

Le cinéaste Jean Beaudin, la metteure en scène Brigitte Haentjens, le dramaturge Yves Sioui Durand et les comédiens Michael J. Fox et Martin Short sont les lauréats cette année des Prix du gouverneur général pour les arts du spectacle.

Le cinéaste Jean Beaudin a frappé très fort dès son premier grand long métrage en 1977 avec J.A. Martin photographe, qui avait valu à Monique Mercure le prix d'interprétation à Cannes. Il a poursuivi notamment avec Cordélia, Mario, Le Matou ou Being at Home with Claude, et a aussi réalisé pour la télévision la série mythique Les Filles de Caleb.

Née en France, la metteure en scène Brigitte Haentjens s'installe d'abord en Ontario où elle a notamment dirigé le Théâtre du Nouvel-Ontario à Sudbury de 1982 à 1990. Elle a été ensuite tour à tour directrice artistique de la Nouvelle Compagnie Théâtrale à Montréal, du Carrefour international de théâtre à Québec, puis est devenue récemment la première femme à assumer la direction artistique du Théâtre français du Centre national des arts à Ottawa.

Yves Sioui Durand, écrivain, metteur en scène, cinéaste, comédien «et pionnier du théâtre autochtone contemporain», a écrit plus d'une vingtaine de pièces et a mis en scène quelque 28 productions. Membre de la Première Nation huronne-wendat de Wendake, il a notamment créé, avec l'École nationale de théâtre du Canada, le premier programme de formation en théâtre pour les Autochtones au Québec. Il dirige aussi depuis 2013 la biennale multidisciplinaire Le Printemps autochtone d'art, à Montréal.

Michael J. Fox, né à Edmonton, en Alberta, a grandi à Burnaby, en Colombie-Britannique. Sa carrière a décollé à une vitesse grand V avec la comédie de situation américaine des années 1980 Family Ties. Il est ensuite entré dans l'histoire du cinéma avec la trilogie des Retour vers le futur. Atteint de la maladie de Parkinson depuis 1991, il s'est aussi beaucoup impliqué pour la recherche dans ce domaine.

Martin Short, né à Hamilton, en Ontario, fait carrière aux États-Unis et au Canada depuis plus de 40 ans. Il avait débuté à Toronto dans une troupe d'improvisation, Second City, puis est rapidement passé à Saturday Night Live. Il a aussi joué au cinéma (Mars Attacks!).

On a aussi annoncé jeudi que Karen Kain, directrice artistique du Ballet national du Canada, sera mentore dans le cadre du programme mis sur pied en 2008 pour jumeler d'anciens lauréats à «des artistes talentueux en milieu de carrière». Le protégé de Mme Kain est Robert Binet, chorégraphe associé au Ballet national du Canada, qui mettra éventuellement à l'affiche son ballet Orphée.

Créés en 1992, les Prix du gouverneur général pour les arts du spectacle 2017 seront officiellement remis à l'occasion d'un gala au Centre national des arts d'Ottawa le 29 juin prochain. Une émission spéciale d'une heure sur le gala sera présentée à ICI RadioCanada Télé et CBC à 21 h le 30 juin, veille de la Fête du Canada.




publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer