• Accueil > 
  • Arts > 
  • Nouvelles 
  • > Diversité artistique à Montréal: un mini-festival en septembre 

Diversité artistique à Montréal: un mini-festival en septembre

Jérôme Pruneau, directeur général de l'organisme Diversité artistique Montréal.... (PHOTO DAVID BOILY, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Jérôme Pruneau, directeur général de l'organisme Diversité artistique Montréal.

PHOTO DAVID BOILY, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Pour marquer son 10e anniversaire, l'organisme Diversité artistique Montréal (DAM) s'est associé au Musée des beaux-arts de Montréal (MBAM) et à la Tohu pour organiser, du 15 au 18 septembre, Nulle p'art ailleurs, un événement festif gratuit qui fera la promotion de la diversité culturelle dans les arts à Montréal.

Trop souvent cantonnés au Québec dans des rôles de figurants ou incarnant des personnages reliés à leur couleur de peau ou à leur accent, les comédiens montréalais d'origine étrangère ont du mal à s'imposer comme des artistes à part entière, voire comme des Québécois à part entière. Ce constat, c'est l'organisme Diversité artistique Montréal qui le fait depuis dix ans. Et pas seulement pour les arts de la scène. Du coup, DAM essaie de faire mentir ce constat en prenant des initiatives de rencontres interculturelles et en faisant la promotion d'une plus grande justice envers les artistes de toutes origines. 

L'organisme a approché le MBAM et la Tohu, deux institutions ancrées dans le partage des cultures du monde, ainsi que la famille Brian Bronfman, le Conseil des arts de Montréal et la Ville de Montréal, pour organiser un mini-festival de la diversité artistique, l'automne prochain. Nulle p'art ailleurs regroupera une centaine d'artistes québécois issus de 35 origines différentes qui présenteront leurs créations gratuitement au public.

« L'événement sera pour tous les âges », a indiqué le directeur général de DAM, Jérôme Pruneau, ce mardi matin, lors de la conférence de presse organisée au Musée des beaux-arts de Montréal.

Quelque 55 artistes visuels professionnels exposeront à la Tohu pas moins de 300 oeuvres d'art. La commissaire Iris Amizlev organisera l'exposition d'arts visuels. « Pour certains artistes visuels, il s'agira de leur première exposition, a-t-elle dit. Notre but est noble puisqu'il permettra de valoriser tous ces artistes. » L'exposition regroupera des sculptures, des installations, des dessins, des peintures et des photographies. 

Mais il n'y aura pas que des arts visuels pour cet événement multidisciplinaire. Des musiciens, des danseurs, des acrobates et des cracheurs de feu seront aussi de la partie. Après une soirée bénéfice organisée le jeudi 15 septembre, le vendredi sera réservé aux groupes scolaires. Le samedi, Nulle p'art ailleurs proposera des visites guidées, des ateliers, de la musique, des animations et des conférences. 

« L'inclusion des artistes multiculturels devient une nécessité absolue, a lancé Jérôme Pruneau. Le Québec de demain se fera avec cette multitude venue de partout. Les artistes de la diversité apportent un regard différent.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer