Marie-France Bazzo n'est pas féministe

Marie-France Bazzo a fait réagir sur les réseaux... (PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Marie-France Bazzo a fait réagir sur les réseaux sociaux, hier, en diffusant son opinion sur le féminisme.

PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse

Marie-France Bazzo a le sens du timing. Alors que plusieurs groupes féministes critiquent la ministre responsable de la Condition féminine Lise Thériault, qui a affirmé qu'elle n'était pas féministe (elle serait plutôt «égalitariste»), l'animatrice de Télé-Québec s'éloigne à son tour du mouvement féministe.

Marie-France Bazzo a fait réagir sur les réseaux... (PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE) - image 1.0

Agrandir

Marie-France Bazzo a fait réagir sur les réseaux sociaux, hier, en partageant son opinion sur le féminisme.

PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE

«Je vais en décevoir certaines. On me traitera de traîtresse. De libérale (ce que je ne suis pas). Mais voilà: je ne suis pas féministe», écrit-elle dans un éditorial publié hier.

> Lisez le texte de Marie-France Bazzo

«Je sais, ça ne se dit pas. C'est une phrase honteuse, de bien nantie écervelée. Je ne suis même pas une "mauvaise féministe", ou une féministe mêlée. Je n'adhère à aucun mouvement, aucun parti. Je suis allergique aux regroupements, et me méfie des idéologies, même les plus séduisantes. Je ne "fitte" pas en groupe», explique-t-elle par la suite.

À peine publié, le texte a été abondamment partagé sur les réseaux sociaux.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer