Virginie Fortin et les armes à feu

L'humoriste Virginie Fortin a écrit la chanson satirique... (PHOTO FOURNIE PAR JEAN-SÉBASTIEN HOULE)

Agrandir

L'humoriste Virginie Fortin a écrit la chanson satirique Gun Bless America, mise en musique par le compositeur Jean-Sébastien Houle.

PHOTO FOURNIE PAR JEAN-SÉBASTIEN HOULE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

«Dans les 280 premiers jours de 2015, il y a eu 266 fusillades aux États-Unis, plus de 40 000 accidents impliquant une arme à feu, plus de 2500 enfants blessés ou tués. 10 154 morts.»

Ce texte-choc accompagne la vidéo de Gun Bless America, une chanson satirique écrite par l'humoriste Virginie Fortin et mise en musique par Jean-Sébastien Houle. Depuis lundi, cette vidéo est virale sur les réseaux sociaux. Au moment d'écrire ces lignes, elle avait été visionnée plus de 21 000 fois sur YouTube.

«C'est parti d'une critique sociale et humoristique que nous voulions adresser aux États-Unis. La chanson se présente comme un portrait exagéré et humoristique de la situation là-bas pour quelqu'un qui regarde les nouvelles et qui voit les fusillades se multiplier», a expliqué l'humoriste de la relève.

En 2013, Virginie Fortin a été sollicitée par son ami Jean-Sébastien Houle, un jeune musicien qui s'était donné pour défi de composer et d'enregistrer une chanson par jour, pendant un an. L'expérience a été concluante.

«Le succès de cette chanson en particulier était impressionnant auprès de nos amis», a confié l'humoriste. Mais Houle ne voulait pas s'en tenir à un simple enregistrement sonore. Il voyait grand.

Réunis dans un café, Virginie Fortin et Jean-Sébastien Houle ont fait appel à leur ami Philippe Grenier, réalisateur fraîchement diplômé du baccalauréat en télévision de l'Université du Québec à Montréal. Les trois jeunes artistes se sont lancé le défi de tourner un vidéoclip avec la chanson.

Le tournage a finalement eu lieu l'été dernier. Pour ce faire, ils ont déboursé au total 5000 $ de leurs poches.

«Tous les comédiens et techniciens ont ensuite travaillé gratuitement pour réaliser la vidéo. [...] C'est important que les artistes profitent de leur tribune pour parler de sujets comme ça, qui font que l'on se pose des questions.» - Philippe Grenier, réalisateur du vidéoclip

Virginie Fortin abonde en ce sens. «Nous avons réalisé une satire de la société américaine, mais il n'y a rien de plus choquant qu'une tuerie qui se passe pour vrai. Nous soulevons le problème», a-t-elle affirmé.

Depuis sa mise en ligne, lundi, la vidéo de Gun Bless America a été partagée de nombreuses fois sur Facebook et Twitter. Peu de mentions proviennent toutefois des États-Unis pour l'instant.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer