• Accueil > 
  • Arts > 
  • Nouvelles 
  • > Les avocats de Bill Cosby s'en prennent à ceux d'une plaignante 

Les avocats de Bill Cosby s'en prennent à ceux d'une plaignante

Bill Cosby... (Photo Lucas Jackson, archives Reuters)

Agrandir

Bill Cosby

Photo Lucas Jackson, archives Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
Philadelphie

Les avocats de Bill Cosby ont demandé à un juge, jeudi, de tenir les avocats d'une plaignante responsables de la divulgation des détails contenus dans le témoignage fait par l'humoriste en cour, en 2005.

Ils accusent ainsi les avocats d'Andrea Constand d'avoir transmis la déposition à certains médias, dont le New York Times et l'Associated Press. Ils ont demandé à un juge d'appliquer les termes non divulgués de l'entente de confidentialité qui avait mis fin à la poursuite pour agression sexuelle déposée par l'ancienne employée de l'Université Temple.

Une avocate de Mme Constand, Dolores Troiani, n'a pas retourné les appels à ce sujet, jeudi.

Dans son témoignage, Bill Cosby a dit avoir eu une relation sexuelle consensuelle avec Andrea Constand après lui avait donné trois comprimés de Benadryl pour le stress. La plaignante affirme avoir été drogue et rendue semi-consciente avant d'être agressée sexuellement.

La déposition représente la seule fois où Cosby aurait répondu sous serment à des allégations portées par une vingtaine de femmes à l'effet qu'il les ait droguées, agressées ou harcelées. Deux des femmes avaient 19 ans au moment des faits allégués.

Dans sa déposition Bill Cosby a aussi admis avoir obtenu des prescriptions pour de la méthaqualone, dans les années 1970, afin de les offrir aux femmes avec qui il souhaitait avoir des relations sexuelles. Il assure que toutes les femmes savaient ce qu'elles consommaient.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer