Paul McCartney travaille sur un nouvel album avec le producteur d'Adele

Paul McCartney... (Photo SOPHIA JULIANE LYDOLPH, archives Agence France-Presse)

Agrandir

Paul McCartney

Photo SOPHIA JULIANE LYDOLPH, archives Agence France-Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
New York

Paul McCartney a révélé qu'il travaillait sur un nouvel album avec Greg Kurstin, le producteur qui a aidé la chanteuse britannique Adele à sortir son hit mondial Hello.

Lors d'une interview à la radio ce week-end, l'ancien Beatle a dit être «au milieu» d'un nouvel album, qui sera son premier depuis 2013.

Il a précisé collaborer avec le producteur américain Greg Kurstin, qui a coécrit Hello, la ballade au piano qui a fait du dernier opus d'Adele un succès planétaire.

Le producteur a aussi travaillé avec la chanteuse australienne Sia ou l'icône du rock alternatif Beck.

«Ma seule inquiétude c'est que les gens vont se dire: «Oh, Paul McCartney va chanter le thème du mois»», a expliqué Paul McCartney dans cette interview à BBC Radio 6 Music. «Je suppose que vous pensez toujours le pire de lui (le producteur, NDLR), mais c'est un gars génial».

À 74 ans, l'artiste a aussi dit ne pas se soucier de l'image qu'il laissera, après les décès ces derniers mois de légendes comme David Bowie ou Prince. Mais il a raconté que son ancien compère des Beatles John Lennon, assassiné devant chez lui à New York en 1980, lui avait un jour posé une question sur ce sujet.

«C'était marrant parce qu'on n'aurait jamais imaginé que John aurait la moindre inquiétude à ce propos. Mais c'est quelque chose qui inquiète les gens: vous vous demandez ce que les autres diront. Garderont-ils les commentaires négatifs? Ou les plus flatteurs? (...) Heureusement ça n'aura pas d'importance parce que je ne serai plus là».

Paul McCartney a aussi rendu hommage à Chuck Berry, pionnier du rock'n roll disparu il y a une dizaine de jours.

«On a beaucoup copié son style à la guitare, il a eu une énorme influence», a souligné le chanteur. «Ses paroles pour moi sont comme de la poésie américaine. Elles capturent cet esprit lycée, le rock'n roll, les voitures...».

Le classique Come Together des Beatles s'était largement inspiré de You Can't Catch Me de Chuck Berry, ce qui avait provoqué une querelle avec la maison de disque du rockeur.




publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer