Ringo, Green Day et Lou Reed intronisés au Panthéon du rock and roll

Ringo Starr... (PHOTO ARCHIVES AP)

Agrandir

Ringo Starr

PHOTO ARCHIVES AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Tom Withers
Associated Press
CLEVELAND

Après avoir chanté le succès Bad Reputation, Joan Jett and The Blackhearts ont été intronisés, samedi soir, au Panthéon du Rock and Roll, lors d'une soirée qui devait également honorer Ringo Starr, le regretté Lou Reed, Bill Withers et le groupe punk-pop Green Day.

Le groupe blues Stevie Ray Vaughan and Double Trouble, The Paul Butterfield Blues Band et The «5» Royales allaient aussi obtenir leur place au temple du rock au cours de la cérémonie, qui se tenait au Public Hall de Cleveland.

Émue aux larmes, la chanteuse de l'hymne I Love Rock and Roll a été intronisée par Miley Cirus, qui a souligné combien elle l'avait inspirée. Joan Jett, considérée par plusieurs comme «la marraine du punk», est devenue un modèle pour les femmes dans le rock.

Ringo Starr sera intronisé en tant qu'artiste soliste, un honneur déjà accordé à chacun des membres des Beatles pour leur carrière solo. Les Beatles ont été intronisés en tant que groupe en 1988.

Ringo a toujours été derrière les autres Beatles, gardant le rythme alors que John, Paul et George prenaient l'avant-scène.

Mais une fois qu'il est sorti de l'ombre du légendaire groupe, Ringo Starr a prouvé qu'il était capable de briller.

Après la séparation des Beatles, au faîte de leur succès, Ringo a décidé lui aussi de prendre la chance de devenir leader d'un groupe. Il a réalisé plusieurs succès radiophoniques, dont It Don't Come Easy, Photograph et You're Sixteen.

Lui qui était un musicien quelque peu sous-estimé, il est devenu le premier Beatle à connaître le succès commercial en solo.

C'est Paul McCartney qui intronisera son collègue. L'ancien bassiste du groupe a fait pression pour que le batteur reçoive cet honneur après avoir appris qu'il était le seul à ne pas être intronisé comme artiste solo. Au magazine Rolling Stone, M. McCartney a confié que John Lennon et lui avaient commencé à écrire des chansons pour M. Starr, du temps des Beatles, tellement les fans l'aimaient.

Green Day, qui recevra aussi l'honneur d'appartenir au Panthéon, samedi, a fait entrer le punk-rock dans la musique écoutée du grand public américain au début des années 1990, crachant l'attitude de la génération X et la colère adolescente sur les masses. L'album Dookie a été décoré d'un prix Grammy et l'opus subséquent American Idiot fait l'objet d'une comédie musicale sur Broadway.

Bill Withers a quitté une carrière lucrative au milieu des années 1980, laissant derrière lui des chansons marquantes comme Lean On Me et Ain't No Sunshine. Stevie Wonder l'accueillera au Panthéon.

Lou Reed, décédé en 2013 à l'âge de 71 ans, est une icône de la musique underground. Celui qui sera intronisé par Patti Smith a notamment écrit les succès Walk on The Wild Side, Sweet Jane et Heroin. Il a souvent abordé dans ses chansons des sujets tabous pour l'Amérique, tels que la drogue, la prostitution et le suicide. Il a été le leader du groupe The Velvet Underground.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer