Nouvelle date pour les Grateful Dead

Les Grateful Dead, icônes de la scène hippie... (Photo Noah Berger, Archives AP)

Agrandir

Les Grateful Dead, icônes de la scène hippie californienne des années 1960, ont annoncé trois derniers concerts en tant que groupe pour le week-end du 4 juillet à Chicago.

Photo Noah Berger, Archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Agence France-Presse
NEW YORK

Les billets pour leurs derniers concerts, à Chicago, s'étant arrachés, les Grateful Dead, légendaire groupe de rock psychédélique, ont annoncé une nouvelle date, près de Washington, avec le renfort d'autres vedettes.

Le concert intitulé Dear Jerry -- en hommage à Jerry Garcia, le chanteur décédé en 1995 -- aura lieu le 14 mai au Merriweather Post Pavilion, une scène extérieure à mi-chemin entre Baltimore et Washington.

Les Grateful Dead, icônes de la scène hippie californienne des années 1960, avaient annoncé trois derniers concerts en tant que groupe pour le week-end du 4 juillet à Chicago.

Contrairement à la série de spectacles prévus à Chicago, Dear Jerry n'est pas un concert des Grateful Dead à proprement parler. Les quatre membres toujours vivants -- Mickey Hart, Bill Kreutzmann, Phil Lesh et Bob Weir -- se produiront seuls ou avec des projets secondaires.

Parmi les autres artistes présents, on peut compter Bruce Hornsby, pianiste et chanteur qui a souvent collaboré avec le groupe, les rockers de Los Angeles Los Lobos, le groupe psychédélique Widespread Panic, le groupe Moe, ainsi que la vedette de la country Eric Church.

Keith Worman, le producteur exécutif du spectacle, a indiqué que le concert -- tout comme ceux de Chicago -- célèbrera les 50 ans de carrière des Grateful Dead, mais avec l'emphase mise sur Jerry Garcia.

«Ses chansons nous ont rendus heureux d'être en vie», a-t-il affirmé dans un communiqué.

Près d'un demi-million de personnes ont tenté d'obtenir des billets par internet pour les spectacles de Chicago lorsqu'ils ont été mis en vente samedi, un record pour le détaillant en ligne Ticketmaster. Des équipes sont encore empêtrées dans des milliers de commandes par la poste, le groupe ayant maintenu cette manière traditionnelle de vendre des billets.

Les prix de revente des billets ont explosé. Se détaillant initialement à 194 dollars, on pouvait trouver jeudi sur le site de revente StubHub des billets à plus 1165 dollars, avec deux vendeurs qui demandaient plus de 116 000 dollars.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer