Danièle Henkel: coup de coeur pour la musique

Danièle Henkel est la nouvelle ambassadrice du Festival de... (PHOTO ÉDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Danièle Henkel est la nouvelle ambassadrice du Festival de musique de chambre de Montréal.

PHOTO ÉDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Caroline Rodgers

Collaboration spéciale

La Presse

On connaît Danièle Henkel la femme d'affaires, mais on connaît moins Danièle Henkel l'amie de la musique. La nouvelle ambassadrice du Festival de musique de chambre de Montréal, dont la programmation est dévoilée aujourd'hui, nous fait partager ses coups de coeur musicaux.

Qu'est-ce que la musique représente dans votre vie?

La musique existe dans ma vie depuis toujours puisque j'ai été une danseuse de ballet. J'ai aussi vécu dans des pays - le Maroc et l'Algérie - où la musique orientale, très envoûtante, est présente partout. Pour moi, la musique, peu importe le style, signifie se rassembler, quels que soient notre race, notre âge, notre religion, notre statut social. Quand on écoute une pièce de musique classique, on est dans un respect, une profondeur. On est zen.

Qui sont vos musiciens préférés?

En classique, j'aime beaucoup le ténor Marc Hervieux, que je trouve exceptionnel. Dans les autres genres, j'aime Michael Bublé, Barbra Streisand et l'intemporel Jacques Brel. Mon autre préférée est Édith Piaf, qui était l'idole de ma mère.

La soprano Measha Brueggergosman est le coup de... (PHOTO CHRIS YOUNG, ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE) - image 2.0

Agrandir

La soprano Measha Brueggergosman est le coup de coeur de Danièle Henkel.

PHOTO CHRIS YOUNG, ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE

Comment concevez-vous la musique de chambre? 

Avant, il n'y avait pas de radio, pas de télévision. Une façon d'être ensemble était de jouer des pièces de musique en petit groupe, autour d'un piano. C'était pour tout le monde. Aujourd'hui, on a laissé se creuser un fossé entre cette musique et nous; on pense que ce n'est pas pour tous. C'est faux! On devrait recommencer à se laisser toucher par la musique de façon humaine. Revenons à la base avec notre famille, nos enfants. 

Quels sont vos coups de coeur au Festival de musique de chambre de Montréal cette année? 

Certainement le concert de la grande soprano canadienne Measha Brueggergosman, connue dans le monde entier. Aussi, dans la Série jazz, je ne manquerai pas Oliver Jones, un homme de grand coeur. J'ai bien envie d'aller voir le spectacle de marionnettes The Sound of Music, une première; je trouve que ça a l'air magique. Et naturellement, je suis curieuse d'entendre l'organiste Cameron Carpenter, un artiste qui sort vraiment de l'ordinaire.

________________________________________________________________________________

Le Festival de musique de chambre de Montréal, les 23 février, 29 mars, 30 avril et du 3 au 19 juin.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer