Charles Richard-Hamelin: en finale du Concours Chopin

Charles Richard-Hamelin... (Photo fournie par Elizabeth Delage)

Agrandir

Charles Richard-Hamelin

Photo fournie par Elizabeth Delage

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Caroline Rodgers

Collaboration spéciale

La Presse

Le pianiste québécois Charles Richard-Hamelin, 26 ans, figure parmi les 10 finalistes du prestigieux Concours Chopin de Varsovie, qui réunit présentement la crème des jeunes pianistes du monde. La Presse s'est entretenue avec lui vendredi matin, alors que l'on ignorait encore les résultats de la demi-finale.

Il s'agit d'un exploit pour un pianiste d'ici. Très peu de Canadiens, par le passé, ont accédé à cette compétition, l'une des plus importantes au monde en piano, et aucun n'a terminé parmi les six premiers. Si le musicien natif de Joliette finissait parmi les trois ou même les six meilleurs, ce serait une grande première. À moins qu'il ne se fasse damer le pion par l'autre candidat canadien à passer en finale: Yike Tony Yang, de Toronto, qui n'a que 16 ans!

Le Concours Chopin existe depuis 1927. Il a eu lieu tous les cinq ans depuis sa fondation (sauf en 1942) et a couronné des pianistes légendaires comme Maurizio Pollini, Martha Argerich et Krystian Zimerman. Parmi les lauréats du second et du troisième prix, on retrouve aussi de très grands noms.

«On nous dit de ne pas penser à la compétition et de s'oublier dans la musique, mais c'est bien difficile», dit le pianiste québécois.

«Quand tu joues, tu vois le logo du concours à ta gauche et, à ta droite, tu vois Martha Argerich dans le jury.»

Bien qu'il ait participé à plusieurs concours internationaux depuis quelques années et lancé son premier disque cet automne, il s'agit pour lui d'une expérience d'une intensité exceptionnelle.

«Pour moi, c'est vraiment éprouvant à cause du stress, dit-il. Plus on avance dans les épreuves, plus on a de répertoire à jouer et moins on a de temps pour se préparer entre les étapes. Quand je suis arrivé, j'avais une dizaine de jours pour préparer mon premier tour, qui durait 20 minutes. Je n'ai eu que quatre jours pour retravailler ce que je jouais ce matin, un récital d'une heure. Et la finale commence après-demain. Depuis que je suis arrivé, je répète quatre ou cinq heures par jour.»

Dix sur quatre cents

Plus de 400 pianistes avaient fait parvenir leur candidature par vidéo au concours. Seulement 83 ont été invités comme candidats. Pour la finale, il n'en reste que 10.

«Même si je ne gagne pas, j'ai déjà atteint mes objectifs. Je me suis fait connaître en Europe et j'ai même été approché pour donner des concerts ici, en Pologne, l'an prochain.»

Pour la finale, qui se déroulera du 18 au 20 octobre, Richard-Hamelin jouera le Concerto no 2 de Chopin. On pourra connaître l'horaire et écouter la compétition en direct ou en différé sur la chaîne YouTube du concours ou à partir de son site internet.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer