Le quatuor à McGill

Le Quatuor à cordes Van Kuijk, de France,... (PHOTO TIRÉE DE FACEBOOK)

Agrandir

Le Quatuor à cordes Van Kuijk, de France, de retour à McGill jeudi soir.

PHOTO TIRÉE DE FACEBOOK

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Claude Gingras

La sixième Académie internationale de quatuor à cordes de McGill, qui s'est ouverte dimanche à Pollack Hall, s'y poursuit jusqu'au samedi 22. Neuf quatuors, principalement de l'étranger, y participent (un 10e annoncé n'a pu faire le voyage). En plus des cours privés et des master-classes, la programmation comprend des concerts à 19 h, tous gratuits, et tous à Pollack.

Les deux prochains ont lieu jeudi et vendredi. Jeudi, on entendra le Quatuor Omer, des États-Unis, dans l'op. 20 no 2 de Haydn et le 1er Quatuor, dit Sonate à Kreutzer, de Janacek, ainsi que le Quatuor Van Kuijk, de France, dans un autre Haydn, l'op. 50 no 1, et l'unique de Debussy. Vendredi: le Verona, étiqueté «Singapore, USA et Canada», dans l'op. 74 no 1, toujours de Haydn (le «père du quatuor à cordes»), et les Métamorphoses nocturnes de Ligeti, ainsi que le Amber, de Chine, dans le K. 465, dit «des dissonances», de Mozart, et le 4e de Bartok.

Tous les quatuors invités comme stagiaires participent à l'Académie pour la première fois, sauf le Van Kuijk: venu en 2013, il avait joué le même Debussy qu'il reprend cette année.

OSM: 133 000 présences

L'Orchestre Symphonique de Montréal communique ses chiffres d'assistance de l'été: environ 133 000 personnes. Précisons: 133 000 présences, car beaucoup ont assisté à plus d'un événement.

Le détail: 45 000 à la Carmen de l'Esplanade olympique, 35 000 à Juste pour rire, 25 000 aux 30 concerts de la Virée classique, 20 000 aux trois concerts dans les parcs, 8000 aux deux concerts du Festival de Lanaudière. Pour sa part, le Festival parle de quelque 50 000 personnes pour 26 concerts, soit «une légère baisse» par rapport à l'an dernier.

En art vocal

Le 12e stage de l'Institut canadien d'art vocal se termine demain et vendredi, 19 h 30, salle Claude-Champagne. Demain: concert des 45 stagiaires. Vendredi: Zanetto et L'Amico Fritz, opéras peu connus de Mascagni, avec piano et surtitres. Direction musicale: Paul Nadler. Mise en scène: Joshua Major.

Orford: dernière semaine

La saison du Centre d'arts Orford prend fin vendredi et samedi, 20 h, salle Gilles-Lefebvre. Vendredi, on retrouvera Richard Raymond et Jimmy Brière aux pianos et Hugues Tremblay et André Dufour aux percussions dans Ravel, Bartok, Saint-Saëns et Holst. Samedi: Piazzolla avec les Violons du Roy et la violoniste et chef Pascale Giguère.

À l'Amphithéâtre

Sans lien avec le Festival de Lanaudière, l'Amphithéâtre portant le nom du fondateur Fernand Lindsay affiche néanmoins un Symphonique Pop 2015 réunissant dimanche, 14 h, les chanteurs Marc Hervieux, Gino Quilico, Gianna Corbisiero et autres, et la Sinfonia de Lanaudière, dir. Stéphane Laforest.

D'autres concerts

Le Duo Ex Aequo (piano à 4 mains) joue Gershwin, Strauss, Dvorak et autres demain, 20 h, à la Maison Trestler... Arnold Choi joue Bach, Britten et Reger au violoncelle seul samedi, 19 h 30, à l'église de Nominingue, au Festival des Hautes-Laurentides... Dimanche, 15 h 30, à l'Oratoire Saint-Joseph, Jocelyn Lafond, organiste à la Cathédrale de Saint-Hyacinthe, joue Bach, Reger, Vierne et Guilmant. Écran géant, entrée libre.

Deux décès

Deux décès récents, tous deux dans notre monde du lyrique: Jacqueline Richard, 87 ans, répétitrice d'opéra qui fut active jusqu'en Allemagne, et Gaston Germain, 82 ans, basse de carrière, professeur et ancien directeur artistique du Centre d'arts Orford.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer