Lanaudière: dernière semaine

La soprano Gianna Corbisiero sera du concert samedi... (Photo: Robert Skinner, archives La Presse)

Agrandir

La soprano Gianna Corbisiero sera du concert samedi soir, à Dunham.

Photo: Robert Skinner, archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Claude Gingras
La Presse

Le 37e Festival de Lanaudière se termine cette semaine à l'Amphithéâtre avec l'Orchestre Métropolitain demain soir, 19h30, et l'Orchestre Symphonique de Montréal vendredi et samedi soirs, même heure, et leurs chefs respectifs Yannick Nézet-Séguin et Kent Nagano.

Demain à l'OM: Ouverture Egmont et Symphonie no 8 de Beethoven, Siegfried Idyll et Prélude et Liebestod de l'opéra Tristan und Isolde de Wagner. Nézet et l'OM reprendront ce programme gratuitement jeudi soir, 19h, au Chalet de la Montagne (en cas de pluie, à l'intérieur).

À l'OSM, c'est, vendredi, un Debussy-Ravel comportant notamment La Mer, du premier, La Valse, du second, et des orchestrations de, respectivement, Clair de lune et Gaspard de la Nuit, qui sont pour piano. Une seule oeuvre samedi: la Symphonie no 2, dite Résurrection, de Mahler, avec les voix solistes de Erin Wall et Susan Platts, et qui totalise environ 85 minutes.

D'ici là: dernier concert dans les églises ce soir, 20h, à Saint-Henri de Mascouche, avec le jeune Quatuor Modigliani, de France, entendu il y a quelques jours au Domaine Forget. Son programme: Quatuor no1 de Saint-Saëns, Quatuor op. 41 no 3 de Schumann et Quatuor de Ravel.

Fin du Festival dimanche, 14h, à l'Amphithéâtre: Carmina Burana de Orff et Ouverture 1812 de Tchaïkovsky, avec orchestre et choeurs dirigés par Julien Proulx.

L'art vocal

Le 11e stage annuel de l'Institut canadien d'art vocal débute aujourd'hui à la Faculté de musique de l'Université de Montréal. Au programme, chaque soir à 19h30: master-classes de Joan Dornemann ce soir et de Judith Forst jeudi, concours vocal samedi. Dimanche, 15h, au Chalet de la Montagne: récital gratuit d'airs d'opéra par les stagiaires. Retour à l'UdM mardi prochain.

À Orford

Le Centre d'arts Orford présente deux concerts ce week-end à 20h, salle Gilles-Lefebvre: le pianiste Serhiy Salov dans Bach, Beethoven, Stravinsky et Ravel vendredi, l'ensemble Canadian Brass samedi. Dimanche, 16h, à l'église Saint-Jean-Bosco, de Magog, Jean-François Rivest dirige l'Orchestre de l'Académie Orford dans la Symphonie no 2 de Brahms et, avec solistes et choeur, le Requiem de Mozart, édition Robert Levin. Ce Brahms-Mozart sera donné en avant-première samedi soir, 19h30, salle Pierre-Mercure.

À Trestler

Demain, 20h, à la Maison Trestler, de Vaudreuil-Dorion: la soprano Raphaëlle Paquette, avec Jérémie Pelletier au piano. Trestler la présente comme «merveilleuse, gracieuse, superbe», mais ne dit pas ce qu'elle va chanter.

À Dunham

C'est samedi, à la ferme Le Campanile d'André Bourbeau, à Dunham (470, rue du Collège), qu'a lieu le dîner-concert annuel au profit du Concours musical international de Montréal. Au programme: musique espagnole, avec la soprano Gianna Cobisiero, le violoniste Alexandre da Costa et autres, et l'Orchestre de la Francophonie et son chef Jean-Philippe Tremblay. Cocktail à 17h, dîner à 19h, concert à 20h.

Le quatuor

La cinquième Académie internationale de quatuor à cordes de McGill débute dimanche, 19h, Pollack Hall, avec le Quatuor Keller, de Hongrie. Son programme: K. 421 de Mozart, no1 de Ligeti et D. 810 de Schubert. La programmation passe ensuite au 14 août.

Dimanche à l'orgue

Vincent Boucher joue Widor, Vierne et Tournemire à l'orgue et au grand écran dimanche, 15h30, à l'oratoire Saint-Joseph. À 19h, à la basilique Notre-Dame, l'Américain James David Christie joue la rare Symphonie op. 5 d'Augustin Barié et des pièces de Ropartz, Duparc, Alain et Langlais.

Bergonzi (suite)

L'historienne Mireille Barrière, référence numéro 1 en cette ville pour les annales d'opéra, précise que le ténor Carlo Bergonzi, décédé récemment, avait chanté non seulement dans le Requiem de Verdi à l'Expo 67, mais aussi dans Il Trovatore, à la même occasion, et que Montréal l'avait entendu avec la troupe du Met, au Forum, dès 1958 dans Madama Butterfly et Aida.




publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer