Sorties de disques de la semaine

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Si Philémon Cimon nous plonge dans l'insouciance de l'été, le chanteur country folk acadien Joseph Edgar consacre une chanson à Montréal en janvier. Parmi les autres nouveautés québécoises à surveiller, celles de la chanteuse Grenadine et de King Melrose. À l'international, c'est le grand retour d'Angélique Kidjo et de David Crosby. Et dans les réseaux indie, le groupe Hospitality s'attire des critiques fort élogieuses.

Philémon Cimon, L'été

Après Jimmy Hunt, le Québec a un autre chanteur de charme des temps modernes. Philémon Cimon est un dandy charnel plus rêveur et moins mauvais garçon que son collègue.

Ses chansons romantiques lo-fi joliment arrangées par son réalisateur Philippe Brault et enregistrées avec la crème des musiciens montréalais (Sarah Pagé, Howard Bilerman) respirent une insouciance juvénile qui prête au lâcher-prise.

Philémon Cimon est en spectacle ce soir à la Sala Rossa pour le lancement de L'été.

Joseph Edgar, Gazebo

Le chanteur country-folk de Moncton Joseph Edgar a souvent joué en première partie de sa compatriote acadienne Lisa LeBlanc, alors que c'était le contraire il y a plusieurs années.

Les 10 chansons de Gazebo, son cinquième album solo, sont dotées d'un son pop mordant dont Simon Godin (chef d'orchestre de l'émission de Pénélope McQuade) signe la réalisation.

Joseph Edgar décrit Montréal en janvier et d'autres scènes de son quotidien. Ses trois dernières années passées à Montréal l'ont grandement inspiré.

Angélique Kidjo, Eve

Après avoir publié ses mémoires, la chanteuse et militante Angélique Kidjo lance aujourd'hui un album en hommage aux femmes africaines.

Son nouvel album, Eve - du prénom de sa mère -, vante leur courage et la résilience des victimes d'injustices de toutes sortes.

Une fois de plus, Angélique Kidjo se réinvente autant qu'elle s'inspire de ses racines grâce à des collaborations avec Dr. John, Lionel Loueke, le Kronos Quartet, Rostam Batmanglij de Vampire Weekend et la Nigériane Asa.

Hospitality, Trouble

Le nouvel album du trio de Brooklyn sort avec le label Merge (Arcade Fire, Spoon), ce qui représente déjà un gage de qualité. Ça se confirme à l'écoute de Trouble.

Les chansons de Hospitality sont marquées par la voix forte et vulnérable de la chanteuse Amber Papini et par des airs indie-pop arrangés avec de vieux claviers et des cuivres.

On nage tantôt dans le new wave, tantôt dans l'alterno nineties (Belle & Sebastian), tantôt dans l'indie de Metric et des New Pornographers. Lire notre critique de l'album samedi.

David Crosby, Croz

Croz est le premier album solo de David Crosby en 20 ans. Le membre des légendaires groupes The Byrds et Crosby, Stills & Nash offre 11 nouvelles chansons en tous genres (jazz, folk, pop-rock) fignolées avec son fils James Raymond (qu'il a retrouvé à l'âge adulte après l'avoir donné en adoption) et le guitariste Marcus Eaton.

Ils ont accueilli en studio Mark Knopfler pour un solo de guitare sur What's Broken et le trompettiste Wynton Marsalis pour les cuivres de Holding On To Nothing.

Autres sorties

> Grenadine, Grenadine

> King Melrose, King Melrose

> Innocence, Pontiak

> Too True, Dum Dum Girls




publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer