Sharon Jones & The Dap-Kings: ultime offrande, classicisme soul ****

Soul of a Woman, Sharon Jones & The Dap-Kings... (Image fournie par Daptone Records)

Agrandir

Soul of a Woman, Sharon Jones & The Dap-Kings

Image fournie par Daptone Records

La PresseAlain Brunet 4/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

De 2002 à 2016, la formation new-yorkaise The Dap-Kings et la regrettée Sharon Jones ont présidé à un superbe regain de la soul, du funk, du R&B ou du gospel à la manière vintage des années 60 et 70, renouant avec l'instrumentation dans l'esprit de James Brown, Aretha Franklin, Marvin Gaye, Ike & Tina Turner.

Bombe d'énergie sur scène, cette chanteuse afro-américaine nous jetait par terre, ses bardes nous relevaient jusqu'à la prochaine claque, jusqu'à épuisement.

En 2016, cette soliste si puissante a succombé à un cancer du pancréas, avant quoi elle avait pu s'exprimer une dernière fois en studio.

Voici donc l'ultime offrande, incarnée, incandescente, tournée sur les braises de la passion. Chacune des 11 chansons au programme de ce huitième et dernier album est la reconstitution parfaite et incarnée de ces arrangements, rythmes et tempos en vogue il y a un demi-siècle.

Le revivalisme est suspect en musique populaire, magnifie généralement la nostalgie de musiciens conservateurs, flétris et dépassés.

Contrairement à la tendance à laquelle on pourrait l'associer, celui-ci fut irrésistible du début à la fin, car il fut rendu avec rigueur, amour, talent, sincérité, haute virtuosité. Classicisme au meilleur sens du terme.

* * * *

SOUL, R&B, FUNK. Soul of a Woman. Sharon Jones & The Dap-Kings. Daptone Records.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer