Katy Perry chez le psy ***

Witness, de Katy Perry... (Image fournie par Capitol)

Agrandir

Witness, de Katy Perry

Image fournie par Capitol

La PresseVéronique Larocque 3/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse

Pour souligner la sortie de son quatrième opus, Witness, Katy Perry a fait les choses en grand. Invitant ses fans à être des témoins privilégiés de son univers, la colorée chanteuse s'est exhibée en direct pendant 96 heures devant les caméras sur sa chaîne YouTube.

L'expérience «Witness World Wide» - qui se clôturera ce soir par un concert à Los Angeles diffusé sur le web à 19 h, heure de Montréal - a montré la chanteuse en train de cuisiner, de dormir, de fêter avec ses amis, mais aussi de se confier à un psychologue. «Je ne voulais plus ressembler à Katy Perry», a-t-elle indiqué au sujet de sa nouvelle coupe de cheveux blond platine.

Katheryn Hudson, de son vrai nom, serait-elle en crise existentielle? C'est l'impression que laisse l'écoute de Witness. Composé de 15 titres, l'album va dans de nombreuses directions, sans pour autant suivre de fil conducteur: la dansante Chained to the Rhythm a un petit quelque chose de disco, Pendulum est embellie par une chorale gospel, Swish Swish, collaboration avec Nicki Minaj, comprend des échantillons de beats house des années 90, alors que Miss You More et Save As Draft sont des ballades pop classiques.

L'affirmation de soi, l'avenir, les règlements de comptes: à travers les sujets abordés, on sent Katy Perry se questionner sur la vie. Les paroles de ses chansons sont plus crues, comme en témoigne l'avertissement parental qui trône sur la pochette de l'album. Plus osées aussi, notamment dans la très sensuelle Tsunami ou dans Bon appétit, qui célèbre de manière très peu subtile les plaisirs du sexe oral.

Trois simples sont sortis jusqu'à maintenant, mais aucun n'a réussi à se hisser au sommet du classement Billboard. Un résultat décevant pour Katy Perry, qui est une habituée des numéros un. En dix ans, la chanteuse, qui se produira à Montréal et à Québec en septembre, a vu huit de ses titres atteindre la tête de cette liste.

Witness n'est pas Teenage Dream, album très ensoleillé de Katy Perry. C'est peut-être d'ailleurs ce petit côté californien qui manque au plus récent opus pour que la chanteuse renoue avec le «top». Bien que Witness soit probablement le plus faible des albums de Katy Perry, ses fans sauront apprécier cette pop somme toute bien ficelée.

* * *

Pop. Witness. Katy Perry. Capitol.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer