Delphine Coutant: chansons chambristes ***1/2

La nuit philharmonique, de Delphine Coutant... (IMAGE FOURNIE PAR LA CUEILLEUSE)

Agrandir

La nuit philharmonique, de Delphine Coutant

IMAGE FOURNIE PAR LA CUEILLEUSE

La PresseAlain Brunet 3/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Delphine Coutant crée des albums de chansons depuis 2002; son cinquième est particulièrement ambitieux.

Réalisée par Mathieu Ballet (Alain Bashung, Thomas Fersen, Christophe Miossec, etc.), cette Nuit philharmonique enveloppe les mots fins et la voix ténue de l'auteure-compositrice façon musique de chambre, lui conférant quelques compléments pop d'aujourd'hui.

L'instrumentation témoigne de sa formation (elle est violoniste), cordes et cuivres se joignent à une lutherie électrifiée.

Très clairement inscrite dans la tradition de la chanson française, elle actualise discrètement ce riche patrimoine dont elle est issue.

Elle s'attarde à y fournir une écriture de très bon niveau, des fragments de récits singuliers, des arrangements et des ornements actualisés. Nous sommes ici plongés dans un univers raffiné, classique, européen, très français, toujours aussi charmant.

* * * 1/2

CHANSON. La nuit philharmonique. Delphine Coutant. La cueilleuse.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer