Jacques Michel: un rappel qui s'imposait ***1/2

La PresseAlain de Repentigny 3/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Dans les années 70, Jacques Michel comptait parmi les artisans importants de la chanson québécoise. Il chantait, d'une voix puissante et juste, la solidarité, l'ouverture aux autres, l'amitié, l'affirmation collective, l'indignation, mais aussi l'amour.

Quelque part entre la tradition chansonnière et la chanson populaire moderne, c'était également un artiste bien de son temps qui pouvait coucher ses textes sur des musiques carrément rock et parfois presque prog, aidé en cela par la guitare électrique de Gilles Valiquette.

Cet album qu'on n'attendait plus n'est pas tellement le nouveau jour annoncé qu'un rappel, en relecture principalement acoustique, de la qualité des chansons que Jacques Michel a pondues il y a une quarantaine d'années.

Si Salut Léon a pris des rides, la plupart des autres donnent envie d'aller l'entendre aux FrancoFolies en compagnie de ses amis guitaristes, les frères Savard, et de réécouter ses très bons albums d'antan qui ne manquaient pas de mordant.

* * *

CHANSON. Jacques Michel. Un nouveau jour. Audiogram.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer