Patrick Watson: aventures chez les robots ***

La PresseAlain Brunet 3/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

On ne peut nier la qualité des constructions chansonnières ni le choix des évocations dans l'album Love Songs For Robots: tendresse, amour, désir, charme, prostitution, mémoire déficiente, hyperactivité du cerveau, science-fiction organique et autres thèmes mis en musique à une époque où l'humanoïde se confond de plus en plus avec l'androïde.

Depuis leur émergence, Patrick Watson et ses collègues nous ont gâtés dans un véritable crescendo de créativité et de raffinement indie.

Pour amorcer ce nouveau cycle de création, l'abandon des cordes pour les synthétiseurs était une excellente idée... qui n'a peut-être pas été menée à terme.

L'éventail textural s'avère trop mince si on se met dans le contexte des avancées plus ou moins récentes en musique électronique.

Quant aux structures musicales, elles demeurent stables, pour ne pas dire redondantes. On attend la suite...

* * *

INDIE. Patrick Watson. Love Songs for Robots. Secret City Records.

Partager

lapresse.ca vous suggère

  • Torres: de Sharon à PJ ****

    critiques CD

    Torres: de Sharon à PJ ****

    À l'écoute du deuxième album de Torres, nom de plume de Mackenzie Scott, on pense à sa collaboratrice Sharon Van Etten. Principalement sur les... »

  • Terakaft: de blues et de colère ****

    critiques CD

    Terakaft: de blues et de colère ****

    Terakaft a beau préférer les guitares électriques aux kalachnikovs, le collectif touareg du Nord-Mali refuse de se cacher derrière les lignes de... »

  • Snoop Dogg: le Dogg est de retour ***

    critiques CD

    Snoop Dogg: le Dogg est de retour ***

    Après avoir changé son nom pour Snoop Lion, pour coïncider avec la sortie de son album reggae au succès mitigé Reincarnated, la légende du... »

  • Pfarmers: évasion spirituelle ***

    critiques CD

    Pfarmers: évasion spirituelle ***

    Pfarmers réunit Danny Seim (Menomena, Lackthereof), Bryan Devendorf (The National), et Dave Nelson (David Byrne & St. Vincent, Sufjan Stevens). Un... »

  • Christopher Palameta: émotions douces ***1/2

    critiques CD

    Christopher Palameta: émotions douces ***1/2

    Ceux qui aiment la musique de Marin Marais et la douce sonorité du hautbois baroque seront ravis d'entendre le dernier disque du Québécois... »

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer