Torres: de Sharon à PJ ****

La PressePhilippe Beauchemin 4/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

À l'écoute du deuxième album de Torres, nom de plume de Mackenzie Scott, on pense à sa collaboratrice Sharon Van Etten. Principalement sur les compositions au tempo lent, telles que A Proper Polish Welcome et Ferris Wheel, deux pièces où les notes d'une guitare lointaine tracent la fine ligne musicale (jouée par Adrian Utley, du groupe Portishead).

Mais sur les compositions plus énergiques - et elles sont nombreuses - , c'est surtout à l'offre de PJ Harvey que l'on se réfère.

Même voix chaude, puissante, rageuse, même feu intérieur. La réalisation est d'ailleurs signée Rob Ellis, batteur et réalisateur pour Polly Jean.

En s'occupant de l'assemblage musical, il permet à Mackenzie Scott de se concentrer sur ses textes, de s'ouvrir, de s'interroger sur le désespoir amoureux et sur la recherche spirituelle.

Car au-delà de l'excellent enrobage musical, les textes de la jeune femme de 24 ans constituent la pierre d'assise de ce Sprinter.

* * * *

ROCK. Torres. Sprinter. Partisan Records.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer