Louis-Jean Cormier: sans compromis... ou presque ****

La PresseÉmilie Côté 4/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Au sein de son groupe Karkwa, Louis-Jean Cormier se positionnait dans le champ gauche. Il a écarté un pied à droite avec les chansons pop-rock de son premier album solo, puis le succès populaire s'est concrétisé avec son passage comme coach à La voix.

Les grandes artères respire la liberté, mais n'est pas dépourvu de compromis. On sent Cormier affranchi, notamment sur la jouissive St-Michel, mais aussi en quête d'équilibre pop sur le premier extrait, Si tu reviens.

Sa valse-hésitation demeure légère. Sur fond de textes d'amour et de route, les écoutes répétées de l'album mènent à des trouvailles et à de nouveaux contentements.

Cormier s'éloigne des hymnes à la satisfaction immédiate comme Bull's Eye et Tout le monde en même temps (sauf peut-être sur la reprise de Complot d'enfants de Félix Leclerc).

Son talent d'auteur-compositeur sert de beaux délires d'arrangements et des ballades aux explosions inattendues (Le jour où elle m'a dit je pars).

À écouter: St-Michel

* * * *

POP-ROCK. Louis-Jean Cormier. Les grandes artères. Simone Records.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer