Evan Parker : le free est rendu là ****

La PresseALAIN BRUNET 4/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les rencontres improvisées entre les musiques électronique et instrumentale se multiplient.

Parmi les exemples probants, retenons ce superbe concert sous la gouverne du saxophoniste anglais Evan Parker, donné au dernier Festival international de musique actuelle de Victoriaville. On nous y offre l'éventail complet d'une conversation free, échange typique de notre époque. Les propositions instrumentales s'y avèrent virtuoses, déstabilisantes, raffinées, aux antipodes de l'ostentation - Peter Evans, trompette, Okkyung Lee, violoncelle, Ned Rothenberg, clarinettes, George Lewis, trombone.

La composante électronique n'y est pas un complément textural mais bien un acteur à part entière. Ainsi, on se trouve sur un territoire d'improvisation libre où on finit par oublier la distinction entre les lutheries; le récit sonore l'emporte sur la nature des machines impliquées.

À écouter: Seven-1

MUSIQUES IMPROVISÉES

Evan Parker

ElectroAcoustic Septet

Seven

****

 

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer