OSM Nagano: du Beethoven léger

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Claude Gingras

Le sixième et dernier disque de l'intégrale Analekta des neuf Symphonies de Beethoven confiée à Kent Nagano et l'OSM, et entreprise il y a quelques années, jumelle les numéros 2 et 4.

Ce sont les «petites» symphonies, non pas tant par leur durée - jouées ici avec toutes les reprises, elles totalisent 65 minutes - que par leur caractère léger et primesautier.

Avec un humour qui surprend autant chez lui que chez le sombre compositeur, Nagano les traduit dans une vaste gamme dynamique, avec un orchestre en grande forme virtuose.

Bois pétillants et archets vifs se répondent spontanément, comme en musique de chambre. D'une remarquable clarté, l'enregistrement a été réalisé lors de trois concerts en janvier dernier et a retenu non seulement les applaudissements après chaque symphonie mais aussi quelques toux lointaines.

Le public avait pourtant été averti de la présence de micros.

À écouter: Finale de la Symphonie no 4

* * * *

CLASSIQUE. OSM Nagano. Beethoven. Analekta.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer