Alexandre Tharaud et Les Violons du Roy : Croustillant ***1/2

La PresseCAROLINE RODGERS 3/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Alexandre Tharaud et Les Violons du Roy sont des complices de longue date. Ils nous livrent un nouveau disque surtout consacré à Mozart, avec le Concerto Jeunehomme, le Rondo pour piano et orchestre K.386, et l'aria Ch'io mi scordi di te? chanté par l'exquise Joyce DiDonato.

S'y ajoute le Concerto pour clavier en ré majeur de Joseph Haydn. L'interprétation du pianiste et de l'orchestre, pleine de vivacité, fait ressortir tout le côté humoristique des oeuvres, que Tharaud aborde de manière fantasque sans pour autant en évacuer la poésie. Il a composé lui-même des cadences brillantes et remplies d'espiègleries pour le Rondo et pour le Concerto de Haydn.

À écouter: Concerto pour piano en ré majeur

de Joseph Haydn

CLASSIQUE

Alexandre Tharaud et Les Violons du Roy

Jeune homme

Erato

***1/2

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer