L'éducation musicale à «choeur»

Jackie Hawley, chef de choeur, a dirigé le... (Martin Roy, LeDroit)

Agrandir

Jackie Hawley, chef de choeur, a dirigé le concert de la 12e édition du Lundi en musique du Canada.

Martin Roy, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Pour la première fois en 12 ans, le concert annuel des chorales scolaires lors du Lundi en Musique ne s'est pas tenu dans le confort du CNA mais au gymnase de l'école secondaire Woodroffe.

Est-ce dû aux rénovations en cours de l'institution culturelle ou aux réorientations artistiques de son nouveau chef d'orchestre? Certainement les deux. La première saison d'Alexander Shelley vise à «aborder la musique classique avec une perspective nouvelle» et tente de renouer avec la communauté. Quelque 500 élèves venus notamment des écoles francophones Charlotte-Lemieux, Séraphin-Marion et Omer-Deslauriers ont joint leur voix à celles de leurs camarades, lundi, lors d'un mega-concert habilement dirigé par Jackie Hawley. Plus de la moitié des classes présentes n'avait encore jamais participé à cet événement pan-canadien.  

Initié par la Coalition pour l'éducation en musique, Lundi en Musique sensibilise la population à l'importance de l'éducation musicale dans les écoles. 

Chaque premier lundi de mai, des célébrations musicales se déroulent dans tout le pays sous forme de concerts, assemblées scolaires et festivals. Au cours des 12 dernières années, plus de 200 000 personnes se sont inscrites pour prendre part aux manifestations. 

«Dans la région, il n'y a pas assez de moyens ni de temps consacré aux cours de musique, a déploré Geneviève Cimon, directrice de l'éducation musicale au CNA. Il faut rétablir une relation avec ces écoles, sonder leurs besoins et trouver une manière de les aider». 

Immersion musicale en classe

La chef de choeur Jackie Hawley a visité toutes les classes participantes au cours des dernières semaines afin de préparer les chorales à cette prestation d'envergure. 

L'artiste franco-ontarien YAO a également accompagné plusieurs élèves dans la composition (et l'interprétation) d'un slam bilingue offert pendant le concert. Le compositeur Jesse Stewart a créé la surprenante Mud Lake Symphony en s'inspirant des chants d'oiseaux d'un étang jouxtant la Regina Street Public School dans le secteur de Britannia. 

Sifflets, cancanages de canards et d'outardes ont visiblement emballé les interprètes en herbe. La musique sait aussi élargir ses horizons! 

L'assemblée de choristes a également interprété Live, Love, Share de Laura Hawley, une chanson composée pour souhaiter la bienvenue aux réfugiés syriens. 

Sans oublier l'hymne officiel du Lundi en Musique, «Nous sommes unis», imaginé cette année par Connor Ross. 

La tradition veut que toutes les chorales des quatre coins du Canada chantent au même moment de la journée l'hymne officiel du Lundi en Musique, simultanément. 

Seul bémol: l'acoustique du gymnase n'a pas rendu service aux efforts déployés par ces chorales. La décentralisation du concert n'a pas, non plus, encouragé les foules à se déplacer. 

Une initiative louable qui mériterait à l'avenir meilleure accessibilité.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer