Yoan en répétition avant le Centre Bell

Yoan Garneau... (PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, LA PRESSE)

Agrandir

Yoan Garneau

PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Grand gagnant de La voix en 2014, Yoan Garneau n'aura pas eu à attendre longtemps avant de monter pour la première fois sur les planches du Centre Bell. En vue de son concert samedi, le jeune chanteur de 20 ans a convié La Presse à un après-midi de répétition au Studio Showmedia de la rue Parthenais.

Yoan pourra compter sur Michel Pagliaro, Isabelle Boulay, mais aussi son père, Sylvain Garneau, pour venir chanter avec lui dimanche soir. «C'est grâce à mon père si je suis là aujourd'hui. Il a mis son coeur dans son travail toute sa vie, à chanter dans les bars et les festivals. Mais il n'a pas été reconnu dans les médias. Pour moi, c'est important de montrer aux gens l'artiste qu'il est. On commence à répéter demain notre duo, une chanson de Waylon Jennings qu'il a joué toute sa vie», confie Yoan.

Devant un parterre de 6000 spectateurs, Yoan Garneau sera accompagné sur scène par son directeur musical Rick Haworth (à la guitare) et ses musiciens Adam Lalonde (batteur), Robert Stagg (claviériste), Pierre-Olivier Gagnon (bassiste) et Philippe Girard (guitariste).

«Le Centre Bell, c'est beaucoup de préparation, mais surtout de détermination pour donner quelque chose d'unique. Heureusement, j'ai mes musiciens, mais surtout Rick Haworth, mon directeur musical. Je n'ai même pas besoin de parler pour que les choses se fassent. Il comprend ma musique et fait avancer les choses plus rapidement», explique Yoan Garneau.

Alors que Geneviève Dorion-Coupal signe la mise en scène du spectacle, elle est assistée par Émily Bégin, pour aiguiller Yoan. «On a opté pour une mise en scène très panoramique avec un grand écran sur la longueur. Quatorze danseuses accompagneront Yoan, qui gardera son côté plus charmeur, entouré de ses musiciens», explique Émily Bégin.

En plus des chansons de son premier album et d'un medley consacré à Johnny Cash, Yoan interprétera le classique des Doors Roadhouse Blues. «On a surtout vu en moi un artiste country. C'est vrai, mais il y a plusieurs autres facettes à découvrir. Les Doors représentent bien cette autre partie de moi, un côté plus rock et blues qui me plaît et me fait vibrer», précise le chanteur.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer